Le Canada aussi a espionné le Brésil, selon des documents de Snowden

le
0
Le Canada aussi a espionné le Brésil, selon des documents de Snowden
Le Canada aussi a espionné le Brésil, selon des documents de Snowden

Le Canada, tout comme les Etats-Unis, a espionné les communications du ministère brésilien des Mines et de l'Energie, selon des documents des services de renseignement canadiens révélés dimanche par la télévision Globo.Les documents, qui émanent du Centre de la sécurité des télécommunications du Canada (CSTC), ont été rendus publics par l'ancien analyste américain Edward Snowden. Ils montrent un schéma détaillé des communications du ministère, comprenant les appels téléphoniques, les courriers électroniques et les navigations sur l'Internet.La réaction des Etats-Unis quand ont surgi les premières dénonciations il y a quelques mois a été de nier que le pays faisait de l'espionnage industriel et que c'était à des seules fins de lutte contre le terrorisme."La dénonciation selon laquelle le ministère des Mines et de l'Energie a été la cible d'espionnage confirme les motifs économiques et stratégiques derrière ces faits", a affirmé la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, sur son compte twitter lundi matin."Il est urgent que les Etats-Unis et ses alliés mettent fin à ces actions d'espionnage une fois pour toutes", a ajouté la chef de l'Etat.Le Canada a des intérêts importants au Brésil, en particulier dans le domaine minier, a0 souligné le ministre des Mines et de l'Energie Edilson Lobao à la télévision Globo dimanche soir, estimant que cet affaire était "grave"."Il y a de nombreuses entreprises canadiennes qui sont intéressées par faire des affaires dans notre pays. Mais je ne peux pas dire si l'intérêt d'espionner chez nous vient de là, pour favoriser les intérêts de certaines entreprises", a ajouté M. Lobao.Selon TV Globo, le programme d'espionnage canadien, nommé Olympia, surveillait les communications du ministère pour vérifier les contacts du Brésil "avec d'autres groupes que Petrobras, au Brésil ou à l'étranger".L'un des documents signale ainsi des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant