Le Camp Nou vu par Ginola

le
0
Le Camp Nou vu par Ginola
Le Camp Nou vu par Ginola

David Ginola, quels souvenirs gardez-vous du Camp Nou ?
Pas mal d'appréhension au départ car c'est l'inconnu. Tu te dis que tu vas te retrouver dans une situation que tu n'as jamais vécue. Mais le côté excitant, c'est comme si tu as envie d'une très belle femme qui te paraît inaccessible et que tu te retrouves devant elle sans savoir quoi dire. Là, on était devant une très belle femme et finalement, on a su quoi dire et on l'a conquise.

Qu'est-ce qui est le plus impressionnant au Camp Nou ? L'atmosphère ou la taille des tribunes ?
C'est un tout. C'est avant à l'hôtel, c'est la veille du match, la balade du matin? Tu sens qu'il y a une ville qui vit autour de ça. C'est la Catalogne, ce n'est pas l'Espagne. Tu sens que tu es dans un monde complètement différent et que le football est roi. Nous, au Parc des Princes, on a 45 000 personnes. Là-bas, il y en a presque 90 000. Tu te sens tout petit et tu veux être très grand donc il faut être le meilleur possible. Tu es stressé, tu as les mains moites, tu téléphones à tes amis mais finalement, tu ne veux pas leur parler.

Comment décrieriez-vous ce sentiment ?
Il n'y a pas de mots pour décrire ça. Ce sont des réunions dans la chambre entre joueurs en se disant que c'est un moment particulier qu'il ne faut pas manquer et qui ne se représentera peut-être jamais. Il faut être tous ensemble car c'est un sport d'équipe. Tu sais que tu joues contre un très grand et que pour t'en sortir, il faut que tu sois au top.

[video_steam=5537]

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant