Le camouflet de Poutine à Barack Obama

le
0
L'absence du président russe au G8 marque les limites de leur rapprochement.

Tombée au moment même où Barack Obama prenait position sur le mariage homosexuel, la nouvelle est passée presque inaperçue dans les journaux américains, et la Maison-Blanche a tout fait pour en sous-estimer la portée. Mais en annonçant qu'il ne viendrait pas au sommet du G8, Vladimir Poutine a asséné un camouflet embarrassant à l'Administration Obama, qui n'a cessé de présenter le «redémarrage» de la relation avec Moscou comme l'un des grands succès de sa politique étrangère. Le fait que la Maison-Blanche ait déménagé le lieu du G8 à Camp David, pour arranger un président russe qui ne souhaitait pas se rendre à Chicago pour le sommet de l'Otan, n'a visiblement pas ému le Kremlin.

Invoquant les urgences de la formation de son gouvernement, le «nouveau» maître de Russie a brusquement annoncé qu'il enverrait à sa place son premier ministre, Dmitri Medvedev, pour ce qui devait être sa première sortie à l'étranger depuis sa réélection. «Nous prenons cett

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant