Le calvaire des enfants allergiques à l'arachide

le
0
Face au scepticisme, voire à l'hostilité de l'entourage, leurs parents peinent à les protéger, selon une enquête britannique.

«J'ai des cacahuètes et je vais venir te toucher», s'est vu menacer un enfant par un de ses camarades de classe. «J'ai peur, je suis pétrifiée à l'idée qu'il aille à l'école», raconte la mère d'un autre bambin allergique aux arachides. Une femme soupçonne même son beau-père d'avoir intentionnellement donné un bonbon aux cacahuètes à son petit-fils, dont l'allergie à cet aliment était parfaitement connue.

Ces témoignages édifiants sont issus d'une enquête britannique tout juste publiée dans la revue spécialisée Chronic Illness. Déjà confrontés à de lourdes contraintes pour la gestion du quotidien, les parents d'un enfant souffrant d'allergie à l'arachide doivent affronter le «scepticisme» voire «l'hostilité» de l'entourage, soulignent les chercheurs. Leur constat est d'autant plus inquiétant que, chez ces petits patients, le moindre contact avec de l'arachide peut induire une réaction violente, potentiellement grave.

Découverte précocement

De p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant