Le calme revient à Ferguson, la Garde nationale se retire

le
0

FERGUSON, Missouri, 22 août (Reuters) - Le gouverneur du Missouri a ordonné jeudi le retrait de la Garde nationale de la ville de Ferguson, dans la banlieue de Saint-Louis, où le calme semble revenir près de deux semaines après la mort d'un jeune Noir abattu par un policier blanc. Pour la deuxième soirée consécutive, des manifestants se sont rassemblés dans le calme jeudi, loin de l'agitation qui a prévalu pendant 11 nuits consécutives après le décès de Michael Brown le 9 août. Le père du jeune homme, Michael Brown Sr, a exhorté sur CNN les contestataires à "reprendre une vie normale". Il a exprimé sa gratitude envers tous ceux qui ont témoigné de leur compassion mais a critiqué les pillages et les heurts avec les forces de l'ordre en marge de l'émotion suscitée par la mort de son fils. "Ces pillages, tout cela (...) cela n'aide pas notre fils. Cela ne fait que provoquer davantage de chagrin et cela ternit son nom", a-t-il déclaré. "Retournez auprès de vos familles (...) Prenez vos enfants dans vos bras. Serrez les fort. Gardez les près de vous." Avec les appels émanant de toutes parts en faveur d'un retour au calme, les rangs des manifestants n'ont cessé de s'éclaircir au fil des derniers jours et la tension est progressivement retombée. "Je pense que nous avons franchi une étape", a dit le capitaine Ron Johnson, un officier noir placé à la tête du maintien de l'ordre après les critiques qui se sont abattues sur la police locale, accusée d'attiser les tensions par un comportement jugé trop agressif. Ron Johnson et nombre de ses agents ont ainsi pu jeudi soir déambuler sans problème au milieu des manifestants. La Garde nationale, déployée au paroxysme des tensions, a reçu l'ordre de se retirer. "Nous continuons à observer une amélioration" de la situation, a expliqué le gouverneur Jay Nixon dans un communiqué annonçant le retrait de la Garde nationale. (Scott Malone et Edward McAllister; Agathe Machecourt et Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant