Le calendrier de DSK divise ses amis

le
0
Certains souhaitent que le patron du FMI accélère l'annonce de sa candidature, d'autres l'encouragent à prendre encore son temps.

«Attention aux rumeurs.» Le silence de Dominique Strauss-Kahn et l'hypothèse grandissante de son retour suscitent beaucoup de supputations. Où, quand, comment ? Ses proches qui connaissent l'état de sa réflexion mettent en garde contre les prévisions «au doigt mouillé». Mais les autres partisans du directeur général du FMI s'impatientent. Ils voudraient le voir revenir le plus tôt possible dans la bataille des primaires. Pour l'instant, le grand favori pour 2012 a dit qu'il s'en tenait au calendrier du PS pour faire connaître sa décision. Le dépôt des candidatures se déroulera entre le 28 juin et le 13 juillet. À moins que...

«Il prendra sa décision au moment opportun, c'est-à-dire avant le 28 juin», a affirmé vendredi sur France Info Pierre Moscovici. Si le député du Doubs ne croit pas à une chute de popularité de son champion, il s'inquiète de la ré-émergence du centre dans le paysage politique et de ses conséquences. «Elle peut créer des dif

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant