Le cacao victime du réchauffement climatique ?

le
0
(Commodesk.com) La production de cacao en Afrique de l'Ouest sera-t-elle touchée par le réchauffement climatique ? C'est l'analyse développée par le Centre international d'agriculture tropicale, organisme de recherche sans but lucratif basé en Colombie. Selon un rapport publié vendredi, commandé par la Fondation Bill and Melinda Gates, de grandes surfaces en Afrique de l'Ouest, aujourd'hui consacrées au cacao, risquent d'être inexploitables pour cette culture en 2050, et les effets pourraient se faire sentir dès 2030. De quoi toucher les producteurs, mais aussi l'économie de la Côte d'Ivoire et du Ghana, qui concentrent plus de la moitié de la production mondiale. Selon le rapport, certaines zones pourraient rester cultivable à condition que les producteurs aient les moyens de s'adapter. D'ores et déjà, le vieillissement des plantations conduit à un déclin de la production en Côte d'Ivoire. Le Ghana, de son côté, cherche à rattraper son concurrent ; le Cocobod, office ghanéen du cacao, a décroché la semaine dernière un prêt record de 2 milliards de dollars, octroyé par un collectif de 80 banques, dont une partie pourra être allouée à l'amélioration des semences et à l'introduction de nouvelles variétés.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant