"Le CAC peut encore baisser jusqu'à 4300 points", Marc Touati, ACDEFI

le
24

Marc Touati, économiste et président du cabinet ACDEFI, revient sur les incertitudes liées au ralentissement chinois, la politique monétaire de la Fed et la croissance européenne. Il souligne notamment que le ralentissement chinois est normal après avoir connu une croissance du PIB de 2300% depuis les années 80. L'économiste estime enfin que la baisse sur les marchés n'est pas terminée.

Marc Touati, économiste et président du cainet ACDEFI, était l'invité de Lucie Morlot dans l'émission Direct Marchés.

Copyright (c) 2015 www.TVFinance.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pierusan le samedi 26 sept 2015 à 16:35

    Bien vu : le 24 09, on était à une trentaine de points !

  • GR207 le jeudi 24 sept 2015 à 17:59

    Alors titide? Touati a vu sa prédiction quasiment réalisée ce soir....

  • titide12 le mercredi 23 sept 2015 à 19:48

    il en a pas marre de dire n'importe quoi ???depuis le temps qu'il sait tout il devrait etre multimillionnaire et c'est loin d'etre le cas !!!???

  • ccoudra2 le vendredi 18 sept 2015 à 16:17

    et moi je dis que Le CAC peut encore monter jusqu'à 5500 points.... il faut me croire si vous croyez Mr Marc Touati... il n'y a pas de raison. en plus moi, je suis optimiste !!!..

  • xavib le samedi 12 sept 2015 à 14:55

    Sinon j'adore le décolleté de Lucie...

  • xavib le samedi 12 sept 2015 à 14:49

    Tiens Marco, je croyais que tu nous avais annoncé un krach pour septembre-octobre ?? Il est faiblard ton krach avec 4300 pts...

  • ronanpas le jeudi 10 sept 2015 à 06:03

    avant de donner ce genre de conseil, il devrait consulter une voyante , ses conseils seraient plus appropriés , comment peut on le croire !!!!! il s'est tellement planté souvent

  • stochast le vendredi 4 sept 2015 à 11:20

    Enfin, sur le fond, il n'est pas du tout prouvé qu'un déclin de la Chine entraînerait une diminution de la croissance mondiale. Car si la Chine est aujourd'hui l'usine du monde, il y a de nombreux pays voisins qui commencent très sérieusement à lui tailler des croupières (le coût du travail est devenu assez élevé dans certaines régions chinoises) et en plus, il ne faut pas négliger le phénomène de relocalisation de certaines productions en Europe.

  • stochast le vendredi 4 sept 2015 à 11:16

    Problème encore plus sérieux : il base toute son argumentation sur le fait que le PIB chinois aurait augmenté de 2800 % depuis les années 1980. Alors qu'il y a quelques jours, on a pu voir une interview d'Akiko Suwa-Eisenmann, une vraie économiste (avec qui j'ai eu l'honneur de travailler) qui expliquait que les données historiques du PIB chinois devaient être prises avec la plus grande prudence. Touati aurait bien fait de lire cet article avant de lancer son message alarmiste.

  • stochast le vendredi 4 sept 2015 à 11:14

    Exemple de falsification : quand il dit que la Chine représente 30 à 40 % de la croissance mondiale, tout en disant qu'elle représente 13 % du PIB mondial. Alors faisons le calcul : 13 % de 7 % (le taux de croissance chinois) donnent 0,91 %. On est loin des 1,05 à 1,4 % qui correspondraient à sa fourchette.