Le CAC hésite après l'emploi américain

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)

L'indice CAC 40 a pris 4,11 points, à 4.984,15 points, dans un volume d'échanges nourri de 4,9 milliards d'euros, signant cependant une sixième séance de hausse d'affilée. La veille, il avait progressé de 0,64%. La cote parisienne a ouvert en territoire négatif sans parvenir à redresser la barre jusqu'à la publication du rapport mensuel sur l'emploi américain, qui l'a propulsé dans le vert, lui permettant même temporairement de dépasser les 5.000 points. "Dans un premier temps, le marché s'est focalisé sur l'aspect positif des chiffres", explique Guillaume Garabédian, un conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée.

Les créations d'emplois ont bondi bien plus que prévu en octobre, permettant au taux de chômage de tomber à son plus bas niveau en plus de 7 ans. L'enthousiasme s'est ensuite "un peu tassé" pour laisser place à "l'incertitude" et à "la nervosité", poursuit M. Garabédian. Les investisseurs étaient suspendus à cette publication pour anticiper un peu plus les changements à venir de la politique monétaire américaine, la banque centrale américaine (Fed) se réunissant une dernière fois d'ici à la fin de l'année. "C'est facilement le rapport sur l'emploi le plus solide de l'année", constate Harm Bandholz, économiste en chef d'Unicredit. Or, la Fed "a fait savoir ces dernières semaines qu'elle voulait remonter les taux en décembre, sauf si elle devait faire face à une

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant