Le CAC 40 teste le support des 4.400 points

le
0
DR
DR

Manuel Valls, cinq mois après avoir obtenu la confiance de l'Assemblée nationale, se présente à nouveau devant les députés mardi pour reprendre la main après une rentrée catastrophique, avec le grand risque de n'obtenir qu'une majorité étriquée.

"Ce serait une énorme surprise qu'il ne l'obtienne pas. En fait, ce vote sera l'occasion de compter réellement le nombre des +rebelles+ au sein de la majorité socialiste" à deux semaines de la présentation du budget de l'État, a estimé Bruno Cavalier, un économiste de Oddo Securities.

"Il est fort improbable qu'on assiste à une mauvaise surprise dans la foulée de la deuxième déclaration de politique générale de Manuel Valls, les politiques de la Vème République n'ont pas, on le sait, pour habitude de se saborder aussi facilement", a également estimé Christopher Dembik, un économiste de Saxo Banque.

La place, à l'instar de ses voisines européennes, est surtout tournée vers la journée de jeudi qui concentre une très importante actualité, avec le référendum écossais, le lancement de la première opération de prêts ciblés (TLTRO) menée par la Banque centrale européenne.

C'est également le jour où la conclusion de la réunion de la Réserve fédérale américaine se répercutera sur les marchés européens, puisque son communiqué final intervient mercredi soir après la clôture des places du Vieux Continent. Le Comité de politique monétaire de la Fed doit débuter mardi soir.

Les investisseurs avancent

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant