Le CAC 40 termine proche de l'équilibre, peu surpris par la BCE (-0,08%)

le
0
Salle de surveillance des marchés chez Euronext Paris. (© T. Samson / AFP)
Salle de surveillance des marchés chez Euronext Paris. (© T. Samson / AFP)

L'indice CAC 40 a perdu 3,51 points à 4.376,25 points, dans un volume d'échanges réduit, de 2,6 milliards d'euros. La veille, il avait pris 1,15% après trois jours de baisse consécutifs. "Le marché se montre prudent sur ce que vont faire les banques centrales et, pour l'instant, celles qui se sont exprimées n'ont pas annoncé d'actions supplémentaires", explique Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Après la Banque d'Angleterre la semaine dernière, la BCE a opté pour le statu quo, alors que les espoirs d'intervention des banques centrales ont nourri le rebond des marchés depuis le Brexit. Le marché parisien s'est toutefois ressaisi en fin de séance, l'intervention en début d'après-midi du président de la BCE, Mario Draghi, à l'issue d'une réunion de l'institution monétaire, ayant eu peu d'impact sur la tendance.

"Le discours de la BCE a eu un effet quasi-neutre sur les marchés", relève M. Baradez. Les propos de M. Draghi, très attendu sur le Brexit et la situation des banques italiennes, n'ont réservé aucune surprise. "Draghi reste vigilant sur les conséquences du Brexit mais ne veut pas se prononcer plus loin sans de nouvelles études ou projections économiques", souligne l'analyste.

Le marché est donc resté prudent, d'autant qu'il a accusé le coup dans la matinée après des propos du gouverneur de la Banque du Japon (BoJ), Haruhiko Kuroda, tenus à la radio britannique sur BBC4. Ce dernier a

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant