Le CAC 40 termine en baisse, fragilisé par le pétrole et des incertitudes autour d'un Brexit

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

L'indice CAC 40 a perdu 16,72 points à 4.223,04 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,8 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 3,01%. Le marché parisien a ouvert en léger recul, avant de perdre fortement du terrain au cours de la séance même s'il a finalement limité ses pertes avant la clôture.

"Deux éléments ont joué sur la tendance aujourd'hui : la baisse des cours du pétrole ainsi que les discussions sur le +Brexit+", résume Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu. Les cours du pétrole ont affiché une nouvelle baisse vendredi, face à des inquiétudes persistantes sur la surabondance mondiale, notamment au lendemain de l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves américaines.

De plus, les investisseurs ont suivi avec intérêt les débats en cours à Bruxelles sur le "Brexit" qui se poursuivaient après la clôture de la Bourse. Après une longue nuit de tractations sans avancée significative, les dirigeants européens espéraient conclure au finish vendredi à Bruxelles leurs négociations avec David Cameron pour éloigner le spectre d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Sur le terrain des indicateurs, l'inflation aux Etats-Unis a atteint son plus haut niveau en 15 mois, tandis que les prix à la consommation sont restés stables en janvier.

Parmi les valeurs, Kering a perdu 0,56% à 159,35 euros, soutenu par un

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant