Le CAC 40 termine en baisse (-0,90%), miné par le pétrole et les banques

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

L'indice CAC 40 a perdu 38,73 points à 4.245,91 points, dans un volume d'échanges moyen de 3,2 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,81%. La place parisienne a ouvert à l'équilibre, avant de se laisser gagner par un léger regain d'optimisme, qui n'a toutefois pas duré, conséquence de la reprise baissière des cours du pétrole.

"L'effet pétrole est encore présent", souligne Alexandre Barandez, analyste chez IG France, alors que les cours du brut ont ouvert en léger retrait à New York, au lendemain d'une très forte remontée, dans la foulée de l'annonce de la première baisse des stocks de brut aux Etats-Unis depuis sept semaines.

Le marché a également été déprimé par un secteur bancaire mal orienté. "Les banques italiennes souffrent", fait remarquer l'analyste, "le risque étant celui d'une contagion à d'autres pays". Les analystes du courtier Aurel BGC estiment pour leur part que "le cas des banques italiennes (...) pourrait finir par provoquer une secousse en Europe", alors que "le pays n'a toujours pas trouvé la solution pour traiter la question des créances douteuses".

Les banques italiennes inquiètent...

La journée a par ailleurs été rythmée par les banques centrales. Au lendemain de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, les investisseurs ont digéré les minutes de la Banque centrale européenne (BCE). Ces dernières ont

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant