Le CAC 40 termine dans le rouge à cause de la Chine et du pétrole

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

L'indice CAC 40 a perdu 76,89 points à 4.403,58 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,6 milliards d'euros. La veille, il avait déjà nettement baissé de 1,26%. "Les marchés subissent un concentré de multiples craintes", explique Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse, citant les difficultés économiques de la Chine ou encore les variations des cours des matières premières, tout en évoquant "une question de fond sur la croissance américaine".

La place parisienne avait ouvert sur un décrochage sévère, lâchant 3%. Mais elle a relevé la tête dans l'après-midi après avoir appris que la Chine suspendra à partir de vendredi le système automatique de coupe-circuit en cas de variation brutale. L'activation pour la deuxième fois cette semaine du mécanisme de fermeture prématurée des marchés après un nouvel effondrement des bourses chinoises, lui-même généré par l'annonce officielle d'une baisse du yuan, la plus forte depuis août, a fortement agité les marchés européens.

Pour les stratégistes de Aurel BGC, "les marchés s'installent dans une routine dangereuse", préoccupés par la Chine mais aussi sous la pression de la chute du prix des matières premières. Les prix du pétrole ont encore ouvert en nette baisse jeudi à New York, plombés notamment par les dernières données sur les stocks américains de brut, sur fond de crise

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant