Le CAC 40 tente un rebond à l'ouverture

le
0
L. Grassin
L. Grassin
(lerevenu.com) - Le référendum organisé en Crimée hier, laisse les investisseurs sans réaction, dans la mesure où son résultat semblait déjà acquis. Ce sont ses conséquences, à savoir les possibles sanctions économiques et les dégradations des relations entre Moscou et l'Occident qui pourraient faire réagir les Marchés dans les prochaines heures ou prochains jours... Côté valeurs, le début de semaine est marqué par l'OPA lancée sur les minoritaires de Groupe Bourbon. Logiquement, le titre s'aligne dans les premières minutes de cotations, matérialisant ainsi une progression de plus de 20%. A noter aussi la nouvelle chute de Carmat, après que le professeur Carpentier eut parlé de "court-circuit", autrement dit de défaillance technique à propos du premier coeur implanté à un homme. La société va poursuivre les essais. Enfin, dans les télécoms, ça se tasse, après la victoire de Numericable vendredi en début d'après-midi, même si le gouvernement, ou certains de ses membres qui avaient fait le choix de Bouygues, tentent encore de renverser la vapeur, ou de mettre des bâtons dans les roues de Numericable.

WALL STREET

Au lendemain d'une chute des indices américains, Wall Street a poursuivi sa baisse vendredi, toujours pénalisé par les inquiétudes autour de l'Ukraine et de la Russie, avant un référendum dimanche concernant l'avenir de la Crimée. La santé de l'économie Chinoise reste également un motif de préoccupation. Sur

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant