Le CAC 40 soutenu par la Fed et le pétrole

le
0

(AOF) - Les Bourses européennes ont terminé sur un bond affirmé, rassurées par le discours de Janet Yellen et la progression de l'or noir qui a franchi le seuil des 50 dollars. A la clôture, le Cac 40 a gagné 1,22% à 4 475,86 points tandis que l'EuroStoxx 50 s'est adjugé 1,34% à 3 042,24 points. Sur le continent américain, les marchés actions se montrent plus timides vers 17h30, l'indice Dow Jones gagne 0,44% à 17 999,36 points.

Terminant la séance d'hier sur une note étale en attendant le discours de Janet Yellen qui s'est tenu après bourse, les investisseurs ont finalement été rassurés par les propos optimistes de la présidente de la Fed, qui prévoit une amélioration de la situation économique aux Etats-Unis. Elle s'est par ailleurs abstenue de signifier sa prochaine décision d'un relèvement des taux d'intérêt, soulignant toutefois le mauvais rapport sur l'emploi américain publié vendredi dernier.

Autre facteur économique qui a conforté les marchés actions ce matin, l'estimation révisée du PIB en zone euro. Sa croissance a été revue en hausse au premier trimestre, passant de 0,5% à 0,6%.

Dans ce flot de bonnes nouvelles macro, le pétrole a contribué, enchaînant sa deuxième séance de hausse consécutive. Le baril de Brent progresse de 1,35% à 51,16 dollars et le baril de WTI gagne 1,01% à 50,17 dollars.

Côté valeurs, Groupe PSA a gagné 3,09%, signant la plus forte hausse du CAC 40. Selon une source de marché, Oddo a souligné la bonne performance du groupe automobile en mai, qui a affiché une croissance de 20,8% de ses ventes.

LVMH a également fait partie du palmarès boursier à Paris, le titre a bondi de 2,86%. Une étude sur le secteur du Luxe publiée ce matin par le cabinet Deloitte a révélé que le groupe avait renforcé son statut de numéro un mondial du luxe en 2014.

A contrario, Vivendi (-1,69%) a accusé la plus forte baisse du marché parisien, pénalisé par une note de Barclays qui doute du succès de la restructuration de Canal+.

Enfin, du côté des mid et Small caps, Latécoère a été suspendu jusqu'à demain matin. L'équipementier aéronautique a dévoilé la dernière phase de son plan Boost 2014, prévoyant une réduction de ses effectifs et une éventuelle cession de Latécoère Services.

(C.G)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant