Le CAC 40 signe la passe de quatre

le
0

(AOF) - Oublié l'accès de faiblesse d'hier. Les marchés actions européens ont nettement rebondi aujourd'hui, finalement rassurés par l'arsenal de mesures de soutien à la croissance présenté hier par la BCE. En hausse de 3,01% à 4 483,75 points, le CAC 40 a largement effacé sa perte d'hier (-1,70%). Grâce à un gain hebdomadaire de 0,6%, la Bourse de Paris a enregistré sa quatrième semaine de hausse consécutive. Depuis son point bas de l'année atteint mi-février de 3 892 points, le CAC 40 a regagné 15% et ne perd plus que 3,3% depuis le début de l'année.

Dans le reste de l'Europe, le bilan est comparable. L'Euro Stoxx 50 a clôturé aujourd'hui sur un bond de 3,07% (+0,9% en une semaine ; +14,3% en un mois). A Wall Street également, les marchés ont un air de printemps. Dans le sillage des places du Vieux Continent, le Dow Jones progresse de 1,10% à l'approche de la mi-séance (+1% en une semaine ; + 9,7% en un mois).

Déçus hier par les propos de Mario Draghi laissant entendre qu'une baisse supplémentaire des taux était à exclure pour l'instant, les investisseurs ont donc finalement pris le temps de digérer et d'apprécier les mesures de soutien à la zone euro plus fortes que prévu de la BCE.

Les marchés actions ont également été soutenus par la poursuite du rebond des cours du pétrole. Vers 17h30, le baril de WTI progressait de 1,3% à 38,32 dollars contre 26,21 dollars il y a un mois. Selon l'Agence internationale de l'énergie, les cours du brut ont peut-être touché leur point bas.

Au chapitre des valeurs, le secteur bancaire a été la principale locomotive du marché parisien cette semaine. Crédit Agricole (+5,96%) a pris la tête du palmarès hebdomadaire devant Société Générale (+4,81%) et BNP Paribas (+4,76%). Carrefour en revanche a cédé près de 10% depuis lundi, pénalisé par des résultats 2015 et des prévisions 2016 jugés décevants.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant