Le CAC 40 se rapproche des 3900 points

le
0
DR
DR
Cette progression est à mettre au crédit du patron de la Fed qui a pris hier soir le contre-pied des sentiments exprimés depuis plusieurs semaines laissant entendre à une fin progressive de la politique monétaire accommodante. Le rapport de la dernière réunion de la Banque Centrale a également montré hier soir que les avis sont très partagés sur les arrêts d'injections de liquidités envisagés d'ici la fin 2014. Wall Street se rapproche d'ailleurs de ses sommets ce jeudi malgré des chiffres plutôt décevants de l'emploi américain pour la semaine passée. Le DJIA gagne actuellement 0,9% tandis que le Nasdaq prend 1,2% à 3.563 points.

VALEURS EN HAUSSE

* Veolia poursuit son ascension de 2,2% à 9,58 Euro
après avoir déjà gagné 2,8% la veille, après que Goldman Sachs eut relevé sa recommandation hier. L'analyste a cependant abaissé de 11,60 à 11,30 euros son objectif.

* Vinci gagne 1,7% à 39,85 Euros. Le groupe va déposer un recours après la décision du Tribunal Administratif de Paris d'annuler les permis de construire de deux bâtiments de l'Université Paris VII-Diderot sur un total de quatre construits par le groupe dans le cadre d'un contrat de partenariat.

* Peugeot aligne une septième séance de progression consécutive à 7,55 Euros (+1,1%). D'après une déclaration publiée par l'AMF hier, le hedge fund britannique Odey Asset Management détenait une position vendeuse portant sur 1,18% du capital de Peugeot en date du 8 juillet. La précédente déclaration de position vendeuse d'Odey Asset Management sur Peugeot remontait à la fin mai 2013 (1,3% du capital).

* Technip progresse de 2,3% à 84,8 Euros. En plus de la progression des cours du pétroles, Technip est soutenu par Berenberg qui a entamé le suivi du secteur des services pétroliers. Le premier avis du courtier est positif sur la société française, avec une recommandation à l'achat et un objectif à 106 Euros. "Technip est l'un des acteurs les plus intégrés du secteur, et dispose d'une chaîne de valeur diversifiée avec des positionnements à la fois sur l'ingénierie et la construction terrestre et offshore, et dans le matériel", écrit l'analyste Asad Farid, qui apprécie aussi le bon équilibre géographie du groupe, bien meilleur que celui de ses pairs. Il juge que Technip mérite une prime sur son secteur compte tenu de la qualité de ses résultats et l'importance de sa croissance structurelle.

* Bouygues prend 1,7% à 20,2 Euros. Le groupement composé de Bouygues, Sodexo, TF1 et OFI InfraVia a signé ce jeudi le contrat de la future Cité musicale de l'Île Seguin, à Boulogne Billancourt dans les Hauts-de-Seine. Le projet confié au groupement couvre, dans le cadre d'un contrat de partenariat public privé, la conception, le financement, la construction, l'entretien, la maintenance pendant 27 ans et l'exploitation artistique du site. Les travaux doivent débuter au printemps 2014 pour une ouverture au public en 2016. Le coût de la construction de la Cité musicale s'élève à 170 millions d'euros. Bouygues Bâtiment Ile-de-France, filiale de Bouygues Construction, sera en charge de la conception et de la réalisation de la Cité musicale. Les travaux, qui démarreront en mars 2014, se termineront en juin 2016 et mobiliseront 500 collaborateurs en période de pointe. Sur ce contrat, Bouygues était notamment opposé à son grand concurrent Vinci. L'architecture du projet se caractérise par une coque de bois tressée autour de laquelle pivotera une grande voile revêtue de plus de 1.000 mètres carrés de panneaux solaires photovoltaïques. Cet espace culturel à rayonnement international disposera notamment d'un auditorium de 900 places et d'une salle de spectacle de 3000 à 5000 places. TF1 et Sodexo se sont associés pour assurer la gestion et l'exploitation de la Cité musicale en s'appuyant sur leur expertise. La direction artistique (en complément de la programmation du Conseil général) sera pilotée par TF1. Sodexo aura pour mission d'assurer la pérennité et l'entretien de l'ouvrage ainsi que l'ensemble des services rendus aux résidents, aux artistes et aux différents

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC 40, Renault perd 2,1% à 56 Euros. Bernstein a réduit de "performance de marché" à "sous-performance" son opinion ce matin, pour un objectif inchangé de 50 Euros. Le courtier pense que le constructeur est confronté à un contexte de change difficile, et aux incertitudes de certains de ses débouchés du moment en Russie, Brésil, Inde ou Turquie.

* EDF redonne 0,3% à 19,74 Euros après sa forte progression liée aux hausses de tarifs à venir.

* STMicroelectronics cède 0,6% à 7,18 Euros. Le groupe publiera ses résultats financiers du 2e trimestre de l'exercice 2013 le 22 juillet après la clôture de la Bourse de New York.

* Soitec reperd 2% à 1,79 Euro. D'après une déclaration publiée par l'AMF ce jeudi, l'entité britannique du groupe américain de gestion de fonds BlackRock, BlackRock Investment Management, vient de racheter 0,59% du capital de Soitec. La position vendeuse de BlackRock Investment Management est en effet passée de 1,84% du capital le 5 juillet à 1,25% du capital le 10 juillet. BlackRock Institutional Trust Company avait par ailleurs déclaré détenir 0,47% du capital de Soitec en position vendeuse le 5 juillet.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant