Le CAC 40 revient à l'équilibre

le
0
Laurent Grassin
Laurent Grassin
(lerevenu.com) - À 09H24 (07H24 GMT), l'indice CAC 40 prenait 1,24 point à 4.065,56 points. La veille, il avait gagné 0,64%, signant un sommet de 2013 en clôture.

Le marché parisien revenait à l'équilibre dans les premiers échanges après avoir brièvement dépassé à l'ouverture son sommet de l'année en séance (4.074,64 points), qui fait office de seuil technique selon les analystes. Le précédent record en séance du CAC 40, qui évolue au plus haut depuis début mai 2011, datait du 28 mai.

Vendredi matin, le marché était soutenu par le rebond de Wall Street la veille après trois séances consécutives de baisse. Surtout, les investisseurs profitaient de "signes additionnels de stabilisation de la croissance en Chine", remarquent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC. Déjà, jeudi, le commerce extérieur chinois avait plu aux investisseurs au moment où ils s'interrogent sur l'ampleur du ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Les chiffres du jour devraient également avoir rassuré les marchés. La production industrielle a enregistré en juillet une hausse de 9,7% sur un an, les ventes de détail ont augmenté de 13,2% et les investissements en capital fixe ont progressé de 20,1% de janvier à juillet. La hausse des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation, s'est stabilisée à 2,7% sur un an en juillet, au même niveau qu'en juin. Au total, "les indicateurs économiques chinois vont continuer à être regardés aujourd'hui et auront une influence sur la prise de risque étant donné que l'agenda économique pour les autres pays reste maigre", remarquent les économistes chez Crédit Agricole CIB.

En dehors de la Chine, le marché parisien pourrait manquer d'inspiration vendredi, compte tenu d'un agenda économique très peu étoffé. La production industrielle a accéléré sa chute en France en juin, reculant de 1,4% sur un mois, après avoir diminué de 0,3% en mai. Le marché est par ailleurs toujours marqué par l'absence de nombreux investisseurs en ce mois d'août. Les volumes d'échanges s'en ressentent à Paris, où ils atteignent depuis le début de la semaine à peine plus d'un milliard d'euros, soit deux à trois fois moins que ces dernières semaines.

Parmi les valeurs, GDF Suez prenait 0,52% à 17,33 euros après l'acquisition au Royaume-Uni de Balfour Beatty Workplace (BBW), spécialisé dans les services énergétiques et valorisé près de 220 millions d'euros.

Danone gagnait 0,15% à 59,16 euros. Le groupe a annoncé l'acquisition de l'américain YoCrunch, leader du segment des yaourts avec "toppings", des garnitures sucrées ou croustillantes, sans dévoiler le montant de la transaction.

DNXCorp perdait 0,54% à 18,25 euros. Le spécialiste français du commerce lié au charme en ligne veut déplacer son siège social au Luxembourg, a-t-il annoncé lors de la publication de résultats semestriels en baisse.

Derichebourg prenait 0,45% à 2,45 euros malgré une chute de 11% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre (avril-juin) de son exercice décalé.

Heurtey Petrochem bondissait (+4,52% à 30,29 euros) après avoir annoncé que ses ventes annuelles devraient s'établir dans le haut de la fourchette de 360 millions à 390 millions d'euros évoquée jusqu'ici, dans la foulée d'un solide premier semestre.

Maurel et Prom perdait 0,67% à 12,63 euros. Le groupe a vu son chiffre d'affaires grimper de 20% au premier semestre.

ADP gagnait 0,77% à 78,55 euros grâce à un relèvement de recommandation par JPMorgan Cazenove à "neutre", contre "sous-pondérer" auparavant.

Enfin, Orange gagnait 1,22% à 7,47 euros
alors que le groupe mexicain de télécommunications America Movil a lancé une offre publique d'achat sur le néerlandais KPN. Dans le même secteur, Bouygues (Bouygues Télécom) prenait 0,79% à 23,03 euros, Vivendi (SFR) était stable à 16,17 euros et Iliad (Free) perdait 0,03% à 181,50 euros.

Le Revenu, avec AFP
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant