Le CAC 40 retombe nettement sous les 4 000 points

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens ont lourdement rechuté, emportés par le secteur bancaire. L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de 4,05% à 3 896,71 points, au plus bas depuis juillet 2013. L’EuroStoxx 50 a, lui, cédé 3,9% à 2 680,35 points. La tendance baissière était moins prononcée à Wall Street où le Dow Jones perdait 2,38% vers 17h30.

Les marchés mondiaux ont continué d'être fragilisés par les déclarations d'hier de la présidente de la Fed, Janet Yellen, qui a reconnu que la récente volatilité des marchés financiers faisait peser des risques sur la croissance américaine sans pour autant fermer la porte à la poursuite de la hausse des taux.

Dans ce contexte, les résultats et perspectives décevants de Société Générale (-12,6%) ont fait rechuter un secteur bancaire européen objet de nombreuses inquiétudes depuis plusieurs semaines, même si la pertinence de ces dernières (exposition au pétrole, impact sur les marges de la politique accommodante de la BCE) reste à démontrer. L'indice Stoxx Europe 600 des banques a ainsi perdu 6% et retrouvé son niveau d'août 2012.

Plusieurs autres membres du CAC 40 ont également vu leurs résultats 2015 sanctionnés. Pernod Ricard a chuté de 6,7% en raison de ventes décevantes en Chine tandis que Legrand a reculé de 6,4%, pénalisé par des perspectives prudentes.

Le secteur des matières premières a, lui, été pénalisé par la décision de Rio Tinto de diviser par deux son dividende tandis que les cours du pétrole poursuivaient leur baisse avec un baril de WTI près des 26 dollars. A Paris, ArcelorMittal a encore perdu 6,8%, portant ses pertes sur 5 séances à près de 24%.

Seules quelques rares valeurs ont échappé à la baisse du marché, notamment Publicis (+1,8%) et Natixis (5,56%) grâce à des résultats 2015 solides.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant