Le CAC 40 reprend les 3.800 points

le
0
DR
DR
ACette semaine boursière sera marquée par les réunions de la Banque Centrale Européenne et de la Banque d'Angleterre sur leurs taux respectifs, jeudi... Outre-Atlantique, Wall Street reprend également de la hauteur actuellement, soutenu notamment par un indice solide relatif aux commandes américaines à l'industrie.

ECO ET DEVISES

Le taux de chômage a continué à progresser pour atteindre 12% dans la zone euro en février, selon les données collectées par Eurostat. Ce niveau est conforme aux attentes des économistes. Le taux de janvier a été revu à la hausse de 11,9 à 12%. Cela signifie que 19,07 millions de personnes n'avaient pas d'emploi dans la région en février, soit 33.000 de plus qu'en janvier et 1,775 million de plus qu'un an avant.

Selon le gouvernement américain ce mardi, les commandes industrielles aux États-Unis pour le mois de février 2013 se sont établies en forte augmentation de 3% en comparaison du mois antérieur, "en ligne" avec le consensus des économistes de la place, après un déclin révisé à -1% pour le mois de janvier. Les livraisons se sont appréciées de 0,9% en mars.

Après avoir conclu les discussions entre Chypre et ses bailleurs de fonds internationaux sur les conditions d'un plan de sauvetage de dix milliards d'euros, le ministre des Finances du pays, Michael Sarris a donné sa démission. Objet d'une enquête comme d'autres responsables, destinée à établir les responsabilités politiques, civiles et pénales de l'effondrement du système bancaire de l'île, Michael Sarris a estimé que sa démission était logique. Il est remplacé par l'actuel ministre du Travail et vice-ministre des Finances, Harris Georgiades.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2836$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 96,4$ et le Brent s'affiche à 110,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* Trigano (+6,3%). Au 2ème trimestre, l'activité de Trigano a été affectée par la mauvaise conjoncture économique en Europe et par les politiques de réduction des stocks des distributeurs de véhicules de loisirs et de remorques. Le chiffre d'affaires du trimestre s'est établi à 192,4 Millions d'Euros, en progression de +8,5% (-8,4% à périmètre constant). Trigano prévient donc que les résultats du 1er semestre de l'exercice devraient s'inscrire en repli par rapport à l'exercice précédent en raison de la baisse de l'activité.

* Safran grimpe de 4,5% après avoir aligné deux séances de recul.

* Les bancaires s'offrent également un rebond : Société Générale (+3,5%), Crédit Agricole (+1,6%), BNP Paribas (+2,2%) ou encore Natixis (+0,6%).

* EADS progresse de 3,5%. British Airways lorgne l'A350 d'Airbus, selon plusieurs sources de presse, au premier rang desquelles le 'Wall Street Journal'. IAG, le holding du groupe, s'intéresserait en priorité à la plus grande version du futur gros porteur, l'A350-1000, mais aussi à l'A350-900. Des négociations seraient en cours alors que la modernisation de la flotte revient à l'ordre du jour. La compagnie britannique, en dépit des A380 qu'elle détient, est plutôt adepte du tout-Boeing pour sa flotte de long-courriers, tout en s'appuyant sur la famille A320 d'Airbus pour ses appareils assignés aux vols plus courts. Mais la donne pourrait changer, selon le quotidien américain des affaires, même si Boeing n'a pas dit son dernier mot et pourrait contre-attaquer avec la version modernisée de son B777, un appareil largement répandu au sein de "BA".

* Zodiac Aerospace grimpe de 2,6%. La société a réalisé 1,83 milliard d'euros de chiffre d'affaires au cours du premier semestre de son exercice 2012-2013, en progression de 16,7% à données publiées, et de 7,5% à données comparables. Zodiac publiera ses résultats du 1er semestre le 24 avril prochain et précise que son résultat opérationnel devrait présenter un profil dissymétrique avec celui du second semestre. Il sera en progression bien qu'affichant un taux de croissance moindre que celui du chiffre d'affaires, en raison notamment de l'intégration des activités sièges UK et du recul de l'aviation régionale. Pour l'ensemble de l'exercice 2012-2013, le groupe confirme sa prévision d'un nouvel exercice de croissance organique, dans un contexte global de croissance du trafic et de montée en cadence des programmes d'avions commerciaux.

* PPR gagne 1,9%. Le groupe a finalisé la cession de son pôle Enfants-Famille, composé des marques Vertbaudet et Cyrillus, à Alpha Private Equity Fund 6, pour une valeur d'entreprise de 119 millions d'euros. Le montant de la transaction a été encaissé selon les termes de l'accord signé entre les deux parties. Rappelons que PPR deviendra Kering sous réserve de l'approbation de l'Assemblée du 18 juin.

* Lagardère monte de 1,6%. Le groupe va céder sa participation, avoisinant 25%, au capital de la société "Les Éditions P. Amaury", holding du groupe de médias et d'organisation d'événements sportifs Amaury, pour un prix total de 91,4 millions d'euros. C'est le holding lui-même qui rachète les parts en vue de les annuler via une réduction de capital. La transaction nécessite encore le feu vert du conseil d'administration et de l'assemblée générale des actionnaires de la société Les Éditions P. Amaury.

* Vinci gagne 1,3%. WVB East End Partners, un groupement piloté par Vinci Concessions (33,3%) et comprenant Walsh Investors (33,3%) et Bilfinger PI International Holdings (33,3%), a annoncé avoir bouclé le financement du projet de pont 'East End Crossing' du projet 'Ohio River Bridges' dans l'Indiana (Etats-Unis). Le montant total du contrat avoisine de 1 milliard de dollars, soit environ 780 millions d'euros. Ce projet porte sur la construction de ponts et d'un tunnel qui relieront la ville de Louisville dans le Kentucky au sud de l'Indiana. Il est l'un des plus importants projets d'amélioration des réseaux de transport aux Etats-Unis.

VALEURS EN BAISSE

* ArcelorMittal rate le rebond aujourd'hui, et chute de 4,2%, enregistrant ainsi une troisième séance consécutive de baisse.

* Alstom recule de 0,5%, la faute à Goldman Sachs, qui a dégradé de "neutre" à "vendre" sa recommandation, en laissant à 32 euros son objectif. L'action avait signé mi-mars un sommet de plus d'un an à 35,78 euros, avant de refluer sous le coup des prises de profits. Par ailleurs, La co-entreprise ATC, qui comprend Alstom, TSO et Costain, a remporté un contrat de plus de 350 millions d'euros au Royaume-Uni, pour équiper et mettre en service les voies souterraines qui sont actuellement aménagées sous les rues de Londres. Crossrail a commandé au français et à ses partenaires les voies et l'équipement électrique des 21 kilomètres de tunnel double, dans la perspective de la mise en service en 2018. Les travaux d'équipement seront réalisés sur l'ensemble de la section comprise entre les stations Royal Oak, Pudding Mill Lane et Plumstead. La part d'Alstom n'a pas été précisée.

* Gemalto perd 0,5% et repasse sous les 68 Euros.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant