Le CAC 40 reperd 1,3% en clôture

le
0
DR
DR
Wall Street s'affiche d'ailleurs également en territoire négatif actuellement, après de nouveaux records hier soir pour les indices Dow Jones et S&P500. Les investisseurs attendent désormais la réunion de la BCE demain, et le chiffres officiels de l'emploi mensuel américain vendredi...

ECO/DEVISES

D'après le dernier rapport d'ADP concernant l'emploi privé non-agricole aux États-Unis pour le mois de mars 2013, les créations de postes mensuelles sont ressorties à seulement 158.000 sur une base ajustée des variations saisonnières, contre un consensus plus proche des 200.000. Cependant, le gain du mois de février a été révisé en forte hausse de 39.000, à 237.000. En mars, les petites entreprises ont créé 74.000 emplois, les moyennes entreprises ont généré 37.000 postes et les grandes entreprises ont contribué à hauteur de 47.000 emplois au total.

L'indice ISM des services américains pour le mois de mars 2013 est ressorti à 54,4, contre un consensus de place de 56 et un niveau de 56 également un mois auparavant. Ainsi, l'expansion des services a ralenti quelque peu aux Etats-Unis le mois dernier.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont augmenté de 2,7 millions de barils pour la semaine close au 29 mars 2013, à 388,6 millions de barils. Le consensus tablait sur une hausse de 1,5 million de barils. Les stocks d'essence ont eux reculé de 0,6 million de barils quand le consensus attendait une baisse de 0,5 million de barils. Enfin, les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont reculé de 2,3 millions de barils contre une baisse de 1,1 million de barils anticipée par le consensus.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2845$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 95,5$, et le Brent s'affiche à 108,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Akka remonte de 14,4% après des résultats favorables.

* Technip monte encore de 2,3%, après avoir déjà rebondi de 2,5% hier sur un nouveau gros contrat.

* Publicis Groupe progresse de 1,4% et enregistre ainsi un cinquième séance consécutive de hausse après avoir présenté ses perspectives ambitieuses dans le digital

VALEURS EN BAISSE

* France Télécom plonge de 4,4%. Le courtier UBS a en effet dégradé à la vente sa recommandation sur le titre, en ramenant de 8 à 6,80 euros son objectif. La raison ? L'analyste pense que l'année 2013 sera encore difficile dans le mobile en France, voire pire que 2012 avec de nouvelles baisses de tarifs, des offres sponsorisées par Iliad et une poussée des offres quadruple-play à bas coûts. En parallèle, les investissements dans la fibre pourraient s'accroître.

* Bouygues rechute de 3,9% après avoir affiché un rebond de 2,9% hier...

* Saint-Gobain recule de 3,8% et revient sur les 28 Euros.

* Alstom perd aussi 3,3% et enregistre ainsi une quatrième séance consécutive de baisse.

* Dans le secteur bancaire, Société Générale redonne 3%, avec BNP Paribas (-2%) et Crédit Agricole (-2,5%).

* Soitec chute encore de 3% et aligne 4 séances de baisse.

* EADS (-1,9%). La nouvelle organisation se met en place en douceur. Après avoir confirmé que le centre de gravité opérationnel du groupe se déplace vers Toulouse, le nouveau conseil d'administration du géant européen de l'aéronautique a tenu hier sa première réunion formelle, en élisant l'ancien patron de Thales, Denis Ranque, à sa présidence, et en confirmant Tom Enders au poste de président exécutif (CEO). Comme prévu, le conseil a aussi soutenu le principe d'un programme de rachat d'actions qui sera plafonné à 3,75 milliards d'euros sur 18 mois, ce qui représente actuellement quelque 10,9% de la capitalisation de la société (34,5 milliards d'euros). Il a été autorisé par l'assemblée générale du 27 mars dernier et vise à racheter jusqu'à 15% des actions émises et en circulation d'EADS, à un prix plafond de 50 euros par action. Techniquement, les opérations de rachat pourront être menées soit sur le marché boursier, soit en dehors via par exemple des achats de blocs, ou via des produits dérivés. EADS a prévu d'annuler les actions ainsi rachetées.

* Alcatel-Lucent (-0,7%). Nuage Networks est une filiale d'Alcatel-Lucent spécialisée dans les "SDN", pour "Software-Defined Networks", une nouvelle forme d'architecture réseau. La société a créé un logiciel destiné à éliminer les principales contraintes de réseau de centres de données qui font obstacle à l'adoption des services "cloud" (dématérialisés). Grâce à la plateforme dite "VSP" (pour "Virtualized Services Platform"), les utilisateurs qui ont recours à des infrastructures "dans le nuage" d'importance pourront adapter leur offre cloud pour fournir une connectivité sûre et immédiate à une multitude de clients, assure l'équipementier. Nuage Networks débutera en mai des essais de sa nouvelle plateforme, en Europe et en Amérique du Nord chez le fournisseur de services cloud anglais Exponential-e, l'opérateur télécom français SFR, l'opérateur télécom canadien TELUS et l'UMPC, centre hospitalier de Pittsburgh. La solution sera commercialisée dans le monde entier mi-2013. L'équipementier cite le bureau d'études IDC, qui a évalué le marché des technologies SDN à 360 millions de dollars cette année, mais à 3,7 milliards de dollars dès 2016.

* Air France KLM perd 0,7%. Virgin Atlantic verrait d'un bon oeil un partenariat avec Air France KLM. Selon le 'Financial Times' du jour, la compagnie britannique veut engager des discussions avec Air France-KLM en vue de nouer un partenariat sur les destinations asiatiques, moyen-orientales et africaines. Virgin Atlantic verrait dans cette opération une façon de compenser sa faiblesse sur le continent asiatique au moment où 49% de son capital va changer de main. La compagnie américaine Delta Air Lines, elle-même alliée à Air France KLM au sein de l'alliance Skyteam, s'apprête en effet à racheter ces 49% à Singapore Airlines. Delta compte créer avec Virgin, avant la fin de l'année, une coentreprise sur les dessertes entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Interrogée par le 'FT', la responsable commerciale de Virgin Atlantic, Julie Southern, a reconnu que la compagnie britannique, fondée par Richard Branson, est "très intéressée par une exploration des possibilités supplémentaires de coopération qui existent, en particulier avec Air France-KLM et Alitalia, mais des discussions approfondies n'ont pas encore été menées. Nous l'espérons pour les prochains mois", a-t-elle ajouté.

* CNP (-0,3%). L'assureur a fait le point sur son exposition à Chypre. Compte tenu des modalités de mise en oeuvre des restructurations bancaires, leur impact sur la valeur des dépôts et autres actifs bancaires détenus par CNP LIH est à ce jour estimé à moins de 10 millions d'euros, soit un impact inférieur à 5 millions d'euros sur le bénéfice net part du groupe de CNP Assurances. La valeur de CNP LIH inscrite dans les comptes consolidés au 31 décembre 2012 est de 170,9 millions d'euros. Elle inclut un goodwill de 79,4 millions d'euros dont la valeur sera examinée, dans le cadre de l'arrêté des comptes au 31 mars 2013, au vu des perspectives d'activité de la filiale. CNP LIH a indiqué qu'elle poursuivait normalement son activité au service de ses clients.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant