Le CAC 40 repart de l'avant

le
0
L. Grassin
L. Grassin

(lerevenu.com) - La hausse reprend sur le marché parisien ce matin. Le CAC40 progresse de 0,40% à 4.190 points. Après son pic de la semaine dernière, l'indice parisien avait marqué une pause hier, cédant 0,75%.

Wall Street avait aussi entamé la semaine dans le rouge, les investisseurs ayant noté les commentaires de responsables de la Fed sur l'économie des Etats-Unis. Peu d'éléments à se mettre sous la dent aujourd'hui, alors qu'a débuté le compte à rebours sur l'accord indispensable entre Obama et les Républicains à propos de la question du mur de la dette aux Etats-Unis. La date fixée est le 1er octobre. Sans accord pour un nouveau plafond, les Etats-Unis plongeraient dans la crise, entrainant avec eux toute la planète financière. En Europe, aujourd'hui c'est l'indice IFO allemand qui concentrera l'attention aujourd'hui, tandis qu'aux Etats-Unis, les investisseurs lorgneront les prix immobiliers et la confiance du consommateur...

WALL STREET

Nouvelle baisse à Wall Street hier soir, malgré le rebond d'Apple sur des ventes records d'iPhones. Le Dow Jones, qui intégrait Goldman Sachs, Visa et Nike, se montrait hésitant et abandonnait 0,32% à 15.401 pts. Le Nasdaq régressait de 0,25% à 3.765 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, place à l'IFO allemand d'août (10h00 : consensus 108). Aux Etats-Unis, plusieurs indicateurs au programme avec l'indice S&P / Case-Shiller des prix de l'immobilier de juillet (15h00 : consensus +0,8%), l'indice manufacturier de la Fed de Richmond pour septembre (16h00 : consensus 12) et l'indice de confiance des consommateurs de septembre (16h00 : consensus 80).

La parité euro / dollar atteint 1,3494 ce matin. Le baril de Brent se négocie 108,05$ et le WTI 103,43$ pour l'échéance de novembre. L'once d'or se traite 1.326$ (+0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Alcatel-Lucent (+1,15% à 2,53 Euros) : une journée d'action est prévue jeudi prochain chez Alcatel-Lucent en France, à l'initiative de la CFDT, de la CFE-CGC et de la CGT. Les trois syndicats entendent s'élever contre l'objectif de suppression de 319 postes, dans 40 catégories professionnelles, présenté par la direction le 5 septembre dernier, car il "semble évident que le nombre de volontaires qui permettrait d'éviter le plan coercitif ne sera pas atteint d'ici fin septembre", indiquent-ils. Ils ont donc organisé "des actions de manifestation, de blocage et d'arrêt de travail" le 26 septembre à Vélizy, Villarceaux, Orvault, Rennes, Toulouse, Eu, Ormes et Lannion.

* Air Liquide (+0,50% à 104,40 Euros) : le groupe a signé de nouveaux accords avec Altos Hornos de Mexico (AHMSA) portant sur l'acquisition d'une unité de séparation des gaz de l'air (ASU) ainsi que sur un nouvel investissement de plus de 45 millions d'euros (environ 60 millions de dollars) pour la construction et l'exploitation par Air Liquide d'une seconde ASU. Les deux unités seront installées sur le site d'AHMSA à Monclova, dans l'État du Coahuila, au Mexique. Avec ces nouveaux investissements, Air Liquide aura investi près de 200 millions d'euros (environ 250 millions de dollars) au Mexique d'ici la fin de l'année, depuis le début de ses activités dans le pays en 2011.

VALEURS EN BAISSE

* Air France-KLM (-1,45% à 6,80 Euros) : les dirigeants d'Air France KLM souhaitent disposer de davantage d'éléments avant de prendre une décision concernant Alitalia. Le conseil d'administration a fait savoir qu'il avait étudié la question et qu'il souhaitait désormais "entendre les informations que devrait donner la direction générale d'Alitalia lors de la réunion d'un prochain conseil d'administration de la compagnie italienne". Depuis 2009, Air France détient 25% du capital de la compagnie transalpine, avec qui elle collabore opérationnellement. Les deux transporteurs ont affirmé avoir réalisé 370 millions d'euros de synergies sur la période 2009/2011, soit leur objectif initial. En février dernier Air France avait participé à hauteur de ses parts à un prêt d'actionnaires convertible de 95 millions d'euros, destiné à soutenir Alitalia. 95 et pas 150 millions d'euros comme prévu, ce qui montre la défiance que suscite la société. La compagnie italienne, consolidée par mise en équivalence, a pesé à hauteur de -61 millions d'euros sur les comptes d'Air France KLM en 2012, et a déjà coûté -65 millions d'euros sur le seul premier semestre 2013. Alitalia va toujours mal et une réunion est prévue cette semaine entre les ministres français et italien des transports pour aborder la question. La compagnie doit aussi réunir un conseil d'administration de crise afin de déterminer comment trouver des capitaux frais. Air France, pour sa part, aurait mandaté Lazard et Mediobanca pour défendre ses intérêts ('Il Messaggero' d'hier). Quant à la piste Etihad, qui pourrait venir offrir à Alitalia un soutien, elle reste floue.

* Technip (-0,90% à 88,75 Euros) : Statoil a commandé des conduites flexibles ("risers") pour plusieurs champs situés sur le plateau continental norvégien. Le contrat comprend également des options pour des risers et flowlines additionnels. Elles serviront à remplacer des équipements existants. Le centre opérationnel de Technip à Oslo, en Norvège, réalisera ce contrat qui devrait s'achever en 2014-2016 et en 2017 pour les options. Flexi France, l'usine du Groupe située au Trait, en France, fabriquera les risers flexibles.

* Wendel (-0,35% à 100,50 Euros) : la société a mené à bien un placement privé obligataire d'échéance 2019, accompagné d'un rachat d'obligations 2014, dans le cadre de sa politique de gestion active de la dette. Une opération opportuniste, puisque la société a profité de la requête de quelques investisseurs qui proposaient de céder leurs obligations 2014 et de souscrire des obligations 2019, au prix du marché. La société de portefeuille a ainsi acquis 80 millions d'euros de nominal 2014 avec un rendement de 1,34%, tandis que 100 millions d'euros de nominal assimilables à la souche existante 2019 ont été émis avec un rendement de 4,17%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant