Le CAC 40 repart de l'avant

le
0
L. Grassin
L. Grassin

(lerevenu.com) - Après une ouverture dans le rouge, le marché parisien rebondit peu avant 9h30, au-dessus des 4.250 points. C'est aujourd'hui que débute la réunion de la banque centrale américaine, qui aboutira à une décision sur les taux demain soir.

Compte tenu du contexte, au sortir de la période d'impasse budgétaire aux Etats-Unis, il ne fait aucune doute que la Fed ne changera ni ses taux ni son programme de soutien économique. Ce matin en Asie, le chômage japonais a reculé, comme prévu, et les consommateurs de l'archipel ont plus dépensé que prévu en septembre. Par ailleurs, la banque centrale indienne a relevé son principal taux directeur d'un quart de point, comme l'anticipaient une majorité d'économistes.

WALL STREET

Le marché américain était hésitant hier, à la veille du début de la réunion de politique monétaire de la Fed qui se tiendra mardi et mercredi. Les opérateurs attendaient aussi les résultats financiers d'Apple postés après la clôture, avant ceux de Facebook prévus mercredi. Le DJIA a terminé la séance en léger repli de 0,01% à 15.569 pts, tandis que le Nasdaq abandonnait 0,08% à 3.940 pts. Le S&P 500 se maintenait tout de même au sommet à 1.762 pts environ.

ECO ET DEVISES

La confiance des ménages s'est stabilisée comme attendu en octobre après le rebond amorcé en juillet, les Français se montrant moins inquiets sur l'évolution de leur niveau de vie et du chômage, selon les données publiées mardi par l'Insee. L'indicateur qui synthétise cette confiance ressort à 85 points comme en septembre, soit six de plus que le plus bas de 79 touché en mai et juin.

Aux Etats-Unis, beaucoup d'indicateurs, avec l'indice des prix à la production de septembre (consensus +0,1% y/y), les ventes de détail de septembre (13h30 : consensus +0,0% m/m), l'indice S&P / Case-Shiller d'août (14h00 : consensus +0,7%) et l'indice de confiance des consommateurs d'octobre (15h00 : consensus 75). C'est également aujourd'hui que débute la réunion de la Fed, qui aboutira demain à une décision sur les taux.

La parité euro / dollar atteint 1,3778 ce matin. Le baril de Brent se négocie 109,21$ et le WTI 98,46$ pour l'échéance de décembre. L'once d'or se traite 1.356$ (+0,26%).

VALEURS EN HAUSSE

* EDF (+0,70% à 25,75 Euros) : le groupe et Veolia sont entrés en discussions avancées en vue de la conclusion d'un accord au sujet de leur filiale commune Dalkia, acteur mondial majeur dans le domaine des services énergétiques. Au terme des discussions en cours, EDF reprendrait l'intégralité des activités du groupe Dalkia en France tandis que les activités de Dalkia International seraient reprises par Veolia Environnement. Dans ce cadre, Veolia Environnement verserait à EDF une soulte de 550 millions d'euros, afin de compenser le différentiel de valeur.

* Lagardère (+0,20% à 26,06 Euros) : la médiation menée sous l'autorité du Tribunal de Commerce de Paris a permis aux groupes Vivendi et Lagardère de conclure un accord relatif à la cession par le Lagardère de sa participation de 20% au capital de Canal+ France, pour un montant en numéraire de 1,02 milliard d'euros. Cet accord, qui sera soumis aux instances représentatives du personnel, met également fin à tous les différends entre les deux groupes liés à cette participation. Les deux groupes annoncent qu'ils vont poursuivre leur coopération dans les domaines de la production de programmes et l'édition et la distribution de chaînes de télévision.

* GDF Suez (+0,45% à 18,28 Euros) : Cofely a signé un contrat majeur sur les installations Iter, à Cadarache. Le contrat a été annoncé dans les colonnes du 'Figaro' par un dirigeant de la maison-mère GDF SUEZ, en charge des activités de services dans l'énergie. L'accord représente 530 millions d'euros sur 6 ans, pour la conception et le pilotage de plusieurs utilités majeures de 13 bâtiments du site. Après la phase d'études, le chantier devrait démarrer en septembre 2014 et occupera quelque 450 personnes en période de pointe, en 2016. Le contrat a été précisément remporté par trois unités de Cofely et la société d'ingénierie allemande M+W.

* Axway (+6,20% à 21,90 Euros) : en tête de SRD, les investisseurs saluant la solide performance du groupe au troisième trimestre ainsi que le maintien des objectifs annuels. Au 3e trimestre 2013, la firme a réalisé un chiffre d'affaires de 60,0 ME, en croissance de +18,4%. "Cette excellente performance confirme le rebond des projets en France et une activité soutenue aux Etats-Unis", explique le groupe.

VALEURS EN BAISSE

* Michelin (-3,85% à 76,68 Euros) : l'équipementier a dégagé des ventes nettes de 15,282 milliards d'euros sur 9 mois, en baisse de 5,3% par rapport à l'an dernier. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre recule de -5,8% à 5,123 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre était attendu en légère baisse malgré des volumes en croissance, autour de 5,32 milliards d'euros, par le consensus fourni par la société. "Compte tenu d'une perspective de croissance des volumes au 4ème trimestre, Michelin maintient avec confiance son objectif de volumes stables en 2013, dans un environnement de marchés en reprise mais encore faibles dans les pays matures et en croissance dans les nouveaux marchés", explique le groupe, qui subira un effet de change négatif plus fort que prévu. Il vise un résultat opérationnel avant éléments non récurrents, hors effet de change, qui pourrait être supérieur à celui de 2012 de l'ordre de 150 millions d'euros. La société confirme son objectif de cash flow libre en ligne avec l'objectif structurel de 500 millions d'euros et d'une rentabilité des capitaux employés supérieure à 10%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant