Le CAC 40 rechigne à prendre des initiatives avant d'importants rendez-vous (-0,97%)

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

L'indice CAC 40 a perdu 43,12 points à 4.405,61 points, dans un volume d'échanges faible de 2,6 milliards d'euros. La veille, le marché parisien avait lâché 0,61%. Le marché parisien a creusé ses pertes en début de matinée avant d'accélérer à la baisse pour se rapprocher du seuil symbolique des 4.400 points. De son côté, la Bourse de New York a également fait preuve de prudence en démarrant en baisse.

"A 14 jours du référendum" sur le Brexit "les initiatives sont extrêmement limitées", constate Renaud Murail, un gérant de Barclays Bourse, une situation illustrée par la faiblesse des volumes, poursuit-il, les 4.400 points faisant par ailleurs office de "force de rappel" pour l'indice parisien. Les investisseurs attendent également de laisser passer la prochaine réunion de la banque centrale américaine (Fed) la semaine prochaine, même si la perspective d'une hausse des taux dès le mois de juin s'est atténuée après la publication d'un rapport mensuel sur l'emploi jugé décevant pour le mois de mai.

"Ce qui guide le marché, c'est un peu plus la parité euro/dollar", poursuit M. Murail, et pour le moment l'absence de direction claire a plutôt tendance à dominer, explique-t-il. Les investisseurs n'ont par ailleurs pas eu grand chose à se mettre sous la dent en l'absence d'indicateurs macroéconomiques de premier plan.

Parmi les valeurs, le secteur minier et pétrolier a terminé en baisse, après plusieurs

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant