Le CAC 40 préserve les 4.200 points

le
1
DR
DR

(lerevenu.com) - La Bourse de Paris clôturera à 14 heures ce mardi veille de Noël, pour ce qui constitue donc une demi-séance sans grande évolution à prévoir. Le CAC 40 grappille 0,20%, ce qui permet à l'indice parisien de se maintenir au-dessus des 4.200 points.

Les volumes sont très faibles, avec à peine plus de 75 millions d'euros échangés contre environ plus de 200 millions habituellement. À quelques séances du terme de 2013, la question est désormais de savoir s'il parviendra à terminer l'année au-dessus de ce niveau symbolique. La place parisienne sera aussi fermée demain, jour de Noël, ainsi que le lendemain jeudi. Les prochaines transactions auront lieu vendredi pour l'antépénultième séance de 2013. Peu d'éléments macroéconomiques à se mettre sous la dent en cette trêve des confiseurs, hormis pour la consommation des ménages français, plutôt bonne en novembre. Hors de l'hexagone, le gouvernement japonais a présenté son rapport économique mensuel en confirmant la voie d'une reprise modérée et en ne parlant plus de déflation... De quoi maintenir une tendance assez ferme sur le fond en Bourse, grâce aussi aux records en série de Wall Street qui progressait de nouveau lundi, le Nasdaq bénéficiant de la hausse d'Apple, porté par son accord avec China Mobile.

WALL STREET

Le DJIA gagnait encore 0,45% hier soir à 16.295 pts à Wall Street, tandis que le Nasdaq prenait 1,08% à 4.149 pts. Le S&P500 s'adjugeait 0,53% à 1.828 pts. Selon le rapport gouvernemental américain, les revenus personnels des ménages pour le mois de novembre 2013 se sont établis en croissance de 0,2%, contre un consensus de +0,5%. Les dépenses personnelles, quant à elles, ont progressé de 0,5% en comparaison du mois antérieur, en ligne avec le consensus des économistes de la place. L'indice de prix "core-PCE" a augmenté enfin de 0,1%. L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de novembre 2013 est ressorti de son côté largement supérieur au consensus, à +0,60, contre +0,05 attendu et -0,07 en données révisées pour le mois d'octobre.

ECO ET DEVISES

En novembre, les dépenses de consommation des ménages en biens ont augmenté de 1,4% en volume, après avoir légèrement reculé en octobre (-0,1%). Cette hausse est principalement imputable au rebond des dépenses en énergie (+7,5%). Les dépenses en biens fabriqués progressent quant à elles continûment depuis juin précise l'INSEE.

Jeffrey Lacker, le président de la Fed de Richmond, a estimé possible que la Banque centrale américaine commence à remonter le taux des fonds fédéraux... début 2015 ! Il prévoit que le taux des 'fed funds' pourrait même grimper à 2% en 2015, contre zéro à 0,25% à l'heure actuelle. Lacker compte parmi les responsables de la Fed ayant l'objectif le plus élevé sur le sujet... Il faut en effet, préalablement, que la Fed mette progressivement un terme à ses assouplissements monétaires quantitatifs. Lacker pense que le 'QE' pourrait diminuer de 10 Mds$ par réunion monétaire, selon les futures statistiques économiques outre-Atlantique...

A suivre aux Etats-Unis, les Commandes de biens durables (14h30), l'Indice FHFA des prix de l'immobilier (15h00), les ventes de logements neufs (16h00) et l'indice d'activité manufacturière de la Fed de Richmond (16h00).

Sur les devises, le yen reste faible ce mardi matin sur les 104,20/$ entre banques. L'euro pointe à 1,3685/$. Le pétrole cote 98,70$ le baril WTI et le Brent 111,55$. L'or s'accroche aux 1.200$ l'once.

VALEURS EN HAUSSE

* Eurazeo (+0,25% à 57,14 Euros) : Elis, leader européen de la location et de l'entretien de textile, d'appareils sanitaires et de distributeurs de boissons, a démarré une activité de vêtements de travail au Brésil début 2013 dont les débuts encourageants ont confirmé l'attractivité d'un marché que la société suivait depuis plusieurs années. Elis acquiert ainsi aujourd'hui Atmosfera, premier groupe brésilien de blanchisserie industrielle, auprès des fonds de capital investissement Advent International et Alothon Group. Avec ses 8 sites industriels situés dans les régions de Sao Paulo, Rio de Janeiro, Belo Horizonte, Salvador de Bahia et dans l'état de Santa Catarina, Atmosfera traite chaque année 95 000 tonnes de linge et livre 2 800 clients issus des secteurs de la santé, de l'industrie et de l'hôtellerie. L'entreprise emploie 3 500 personnes et devrait réaliser en 2013 un chiffre d'affaires d'environ 280 millions de reals brésiliens (soit près de 90 millions d'euros). Cette opération accélère fortement le développement international d'Elis : sous l'actionnariat d'Eurazeo, 20 opérations de croissance externe ont été conduites hors de France, représentant un chiffre d'affaires annuel total, incluant Atmosfera, de 217 millions d'euros.
L'international représente aujourd'hui, en année pleine, plus de 25% du chiffre d'affaires de l'entreprise, contre 13% en 2007 lors de l'acquisition d'Elis par Eurazeo. Le financement de cette opération sera réalisé par une combinaison de dette et d'environ 45MEUR de fonds propres apportés par Eurazeo. Le closing de l'opération aura lieu au 1er trimestre 2014.

* Lafuma (+0,07% à 13,92 Euros) : le groupe annonce la réalisation de l'augmentation de capital d'un montant nominal de 20 millions d'euros par émission de 2.500.000 actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription au profit de Calida Holding AG, pour un prix total de souscription de 35 millions d'euros, soit un prix de 14 euros par action.

* Derichebourg (+1,20% à 2,23 Euros) : indique que la réalisation de la cession de l'intégralité du capital de Servisair à Swissport est intervenue, après levée des conditions suspensives réglementaires. Il s'agit d'un virage stratégique d'importance pour la société, même si son bien-fondé avait été débattu lorsqu'il avait été annoncé. La Commission européenne avait autorisé le 18 décembre, en vertu du règlement sur les concentrations de l'Union européenne, le projet d'acquisition de Servisair par Swissport. Cette opération va contribuer au désendettement du groupe, qui travaille déjà avec ses banques partenaires sur le refinancement de sa dette résiduelle.

VALEURS EN BAISSE

* Lagardère (-0,25% à 26,65 Euros) : le groupe annonce que Régie 1, la régie publicitaire d'Europe 1, sera désormais filiale à 100 % avec l'acquisition des 49 % jusqu'à présent détenus par Publicis Groupe. Ce changement d'actionnariat devrait être entériné à l'issue de l'Assemblée Générale extraordinaire de Régie 1 prévue le 26 décembre

* AXA (stable à 19,89 Euros) : l'assureur a annoncé hier soir avoir conclu un accord avec Vienna Insurance Group afin de céder ses activités d'assurance vie, épargne, retraite en Hongrie. AXA poursuit ses activités bancaires dans le pays. La transaction devrait générer, à la suite de sa finalisation, une moins-value exceptionnelle d'environ 40 millions d'euros, qui sera comptabilisée en résultat net 2013. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions habituelles, notamment l'obtention des autorisations réglementaires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le mardi 24 déc 2013 à 13:31

    "À quelques séances du terme de 2013,"???Donc tous mes intermédiaires financiers m'ont menti en affirmant que l'année fiscale boursière se terminait aujourd'hui? Je pense plutôt que le pigiste du revenu ne connait rien à la finance et aux subtilités de la fiscalité française associée ce qui lui permet de raconter toutes les bêtises qu'il veut et ce d'autant plus qu'il ne signe pas son billet!