Le CAC 40 porté par les télécoms

le
0
L. Grassin
L. Grassin
Côté valeurs, toutes les sociétés ayant publié leurs comptes ce matin ou hier soir, sont recherchées, à l'image d'Orange. Seul JC Decaux fait exception... A noter l'envolée de Mauna Kea, suite à une autorisation de la FDA. Enfin, Bouygues qui a détaillé son offre, de 19 MdsE, et son projet pour SFR, a aussi convaincu la communauté financière. Aux Etats-Unis, les marchés guetteront le dernier indicateur avancé de l'emploi en février, avant la publication vendredi des données officielles. Ils s'intéresseront aussi aux commandes industrielles de janvier.

WALL STREET

Wall Street a terminé en ordre dispersé après les nouveaux sommets historiques inscrits la veille par le S&P500 et un plus haut de 14 ans sur le Nasdaq. La cote américaine marque donc une pause suite à la publication de chiffres décevants de l'emploi privé et des services. Le Livre Beige a par ailleurs confirmé la reprise de la première économie mondiale même si les mauvaises conditions météorologiques ont pesé sur l'activité au cours des dernières semaines. Sur le front des entreprises, Navistar, PetSmart, Brown-Forman, Hovnanian, Coca-Cola Bottling ou Revlon ont dévoilé leurs derniers résultats. Le DJIA abandonne finalement 0,22% à 16.360 pts, alors que le Nasdaq grignote 0,14% à 4.358 pts. Le S&P500 cède 0,01% à 1.874 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, les commandes d'usines allemandes de janvier (12h00 : consensus +1% m/m) et

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant