Le CAC 40 perplexe

le
0
L'indice parisien a tenté à plusieurs reprises de remonter à l'équilibre ce vendredi. Peine perdue, le CAC 40 a cédé 0,19% mais reste au delà de 3750 points. Sur la semaine, il s'est octroyé 2%.

Les marchés parisiens ont retenu leur souffle toute la semaine, dans l'attente des chiffres sur l'emploi américain.

A 14h30, le verdic est tombé. Coup dur : les Etats-Unis ont perdu des emplois en septembre pour le quatrième mois d'affilée, et à un rythme bien plus rapide que le mois précédent. L'économie a détruit 95.000 emplois de plus qu'elle n'en créait ce mois-là. Le nombre des emplois perdus a progressé de 67% par rapport à août. Les analystes estimaient au contraire que le pays était revenu en septembre à l'équilibre. Malgré les destructions de postes, le taux de chômage est resté stable à 9,6%.

Le CAC 40, lui, a piqué du nez au moment de l'annonce (vers 15 heures, il lâchait 0,76% à 3741,9 points), mais cela n'a pas duré. Cette mauvaise nouvelle alimente en effet les perspectives d'un coup de pouce de la Fed aux Etats-Unis, ce qui soulage les marchés, finalement.

Au finish, l'indice parisien clôture sur une baisse limitée de 0,19% à 3763,18 points

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant