Le CAC 40 perd du terrain à mi-séance

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Le CAC 40 a "été sapé par la grosse déception du côté du PMI manufacturier français qui ne permet pas d'anticiper une accélération du PIB au deuxième trimestre, après une croissance nulle au premier", observe Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

Dans l'ensemble de la zone euro, l'activité du secteur privé a continué de croître mais à un rythme légèrement ralenti.

Ce chiffre "rappelle que la reprise dans les 18 pays de la région est encore fragile et va renforcer les attentes de nouvelles mesures de soutien de la BCE (Banque centrale européenne) lors de sa réunion de juin", remarque Martin Van Vliet, économiste chez le bancassureur néerlandais ING.

Les indices PMI reléguaient au second plan des informations rassurantes pour le marché, à savoir le discours toujours accommodant de la Réserve fédérale américaine (Fed), selon le compte-rendu de sa dernière réunion, ainsi qu'un indice PMI meilleur que prévu en Chine.

"Au regard des nombreux indicateurs à venir" d'ici cet après-midi aux Etats-Unis, "la volatilité devrait être assez importante" et "l'indécision perceptible depuis le début de semaine sur les marchés dominera les échanges", résume M. Dembik.

Parmi les valeurs, Alstom était en hausse (+2,30% à 28,95 euros). Le conglomérat industriel américain General Electric a toujours l'espoir de racheter la branche énergie du groupe français malgré les réticences de Paris, a indiqué son PDG Jeff Immelt, qui évoque "des dialogues

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant