Le CAC 40 n'en finit plus de baisser

le
0
Sur fond d'inquiétudes liées à la situation financière de l'Irlande, le CAC 40 termine la semaine en nette baisse de près d'1%. EADS et Total sont les plus pénalisées. A l'inverse, les bancaires se ressaisissent.

Séance morose à la Bourse de Paris ce vendredi. Après la journée baissière du jeudi férié, le CAC 40 recule de nouveau. A la clôture, l'indice parisien perd 0,94% à 3831,12 points à l'ouverture, très loin des 3900 points touchés une semaine plus tôt, passant même brièvement sous le seuil technique des 3860 points.

A Londres, le Footsie clôture en baisse de 0,32% à 5796,87 points. En Allemagne, le Dax de Francfort perd 0,28 % à 6704,66 points.

Les problèmes de dettes souveraines de certain pays européens inquiètent à nouveau les investisseurs. L'Irlande concentre plus particulièrement les critiques. L'écart de rendement entre les obligations à dix ans émises par l'Irlande et les Bunas de référence allemands a atteint jeudi un nouveau record depuis la création de la zone euro, à 685 points de base. L'Irlande a jugé «très grave» cette envolée de ses coûts d'emprunt.

Cette situation a poussé la tenue d'une réunion des ministres des Finances de cinq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant