Le CAC 40 marque le pas, fragilisé par des indicateurs en Chine

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

L'indice CAC 40 a perdu 45,32 points, à 4.643,38 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,6 milliards d'euros. La veille, il avait reculé de 0,27%. "Les chiffres chinois ont un peu ravivé les craintes sur la santé de l'économie" du pays et ils ont "remis un peu la pression sur le marché, sachant que d'autres chiffres sont attendus dans la semaine", explique Andréa Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Les importations en Chine ont chuté de près de 18% en septembre sur un an, alors que les exportations ont reculé de 1,1%. "Les chiffres publiés ce matin ne donnent pas franchement le sentiment que la croissance chinoise se stabilise et s'apprête à rebondir", note le courtier Aurel BGC.

Parmi les valeurs, LVMH a fini en forte baisse (-3,15% à 161,25 euros), après les chiffres du commerce chinois et une publication qui n'a pas rassuré le marché. Le groupe a publié des ventes en hausse de 16% au troisième trimestre. Ce chiffre a été tiré par les ventes de Vins et Spiritueux, ce qui profitait selon Aurel BGC au groupe Rémy Cointreau (+0,16% à 61,70 euros). Dans le sillage de LVMH, Kering a perdu 3,04% à 157,85 euros.

Plus généralement, les valeurs industrielles ont été pénalisées par la Chine, à l'image de PSA Peugeot Citroën (-0,61% à 14,77 euros), Michelin (-1,55% à 85,12 euros) et

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant