Le CAC 40 marque le pas dans le sillage de Wall Street

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens ont accusé leur première séance de baisse de la semaine dans le sillage de l'évolution prudente de Wall Street. Le CAC 40 a cédé 0,78% à 4 501,14 points tandis que l’Euro Stoxx 50 a cédé 0,88% à 3 023,02 points. A New York, le Dow Jones abandonnait 0,33% vers 17h30 à 18 860 points, mettant un terme à une série de sept séances consécutives de hausse qui a permis à l'indice vedette américain d'afficher quatre records de clôture d'affilée.

Dans les salles de marché, l'euphorie déclenchée par l'élection inattendue de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis s'est estompée. Les investisseurs, qui ont salué les projets d'investissements dans les infrastructures et les baisses d'impôts promis par le futur président, s'interrogent désormais sur la faisabilité d'une telle politique. Certains redoutent par ailleurs qu'elle ne touche pas sa cible, en soutenant l'inflation sans pour autant stimuler la croissance.

Dans ce contexte, la publication d'indicateurs économiques américains décevants n'a pas été de nature à sortir les marchés de l'atonie. La stagnation de la production industrielle en octobre a le plus déçu. Les économistes, qui tablaient sur une hausse de 0,2%, soulignent que cette contre-performance jette un voile sur la pérennité de la croissance de l'économie américaine.

A la Bourse de Paris, Bouygues et Iliad ont connu des destins adverses. Si le premier a gagné 2,65% (plus forte hausse du CAC 40) après la publication d'un bénéfice opérationnel trimestriel supérieur aux attentes, le second (-1,25% à la clôture) a pâti du ralentissement de sa croissance dans le fixe.

Schneider Electric a perdu 2,9%, pénalisé par la cession de 1,85% de son capital par BPI et Crédit Agricole CIB. D'un point de vue sectoriel, les cycliques ont marqué le pas (-2,9% pour Airbus, -3,1% pour LafargeHolcim).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant