Le CAC 40 limite ses pertes

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - LA TENDANCE

Le petit vent de panique de la matinée s'est progressivement calmé sur les marchés ce lundi. La perspective de voir Chypre taxer jusqu'à plus de 10% les dépôts bancaires du pays en échange d'une aide européenne destinée à sauver les finances de l'île avait initialement ravivé les craintes de contagion d'une crise bancaire aux autres pays européens les plus fragiles... L'annonce a aussitôt entraîné une panique chez les clients des banques locales, qui se sont précipités sur les distributeurs automatiques pour retirer leurs économies. Le CAC40 qui perdait plus de 2% en matinée a toutefois limité ses pertes à 0,48% ce soir à 3.825 pts en clôture. Le secteur bancaire figurait cependant en première ligne des titres attaqués ce jour. Wall Street ne cède pas à la panique non plus ce lundi, et corrige pour le moment dans le calme.

ECO ET DEVISES

L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders (NAHB) pour le mois de mars 2013 est ressorti à 44 (le plus faible niveau depuis octobre), contre un consensus logé à 47 et un niveau antérieur de 46.
Secoué en matinée, l'euro s'est accroché à la barre des 1,30/$ en fin de journée.

VALEURS EN HAUSSE

* STM se démarque, en hausse de 5%. Quatre ans après la création de ST Ericsson, Ericsson et STMicroelectronics en sont arrivés à un constat d'échec. L'entité n'a jamais été rentable. Pire, elle a lourdement grevé les comptes des deux maison-mères. En conséquence, et sans doute faute d'avoir trouvé un repreneur, Ericsson et STMicroelectronics ont pris la décision de dénouer leur co-entreprise. Le suédois reprendra le design, le développement et les ventes du modem fin LTE multimode incluant la 2G, la 3G et la 4G multimode, tandis que le franco-italien reprendra les produits existants de ST-Ericsson, autres que les modems fins LTE multimode, et les activités associées ainsi que certaines installations de test et d'assemblage. Il s'agit de l'option stratégique "qui maximise chacune leurs perspectives d'avenir et leurs projets de croissance", selon les anciens partenaires.

* AB Science bondit de 4,5%. Les analystes d'Oddo ont initié la couverture de la société de recherche médicale contre le cancer, qualifiée "d'unique à plusieurs titres dans le paysage biotech européen". Oddo rappelle que la principale molécule développée par AB Science, le masitinib, pourrait générer plus de 1 milliard d'euros de revenus à l'horizon 2019 mais évalue le potentiel des multiples indications poursuivies à 4 milliards hors indications neurologiques. Oddo est à l'achat avec un objectif de cours de 40 Euros.

* Air France KLM : remonte de 3% avec Bolloré et DS

* Iliad : reprend 1,% suivi de Bic, Ubisoft, Sopra et Peugeot

* Safran gagne 1% avec Valeo, Accor, Renault, L'Oreal, Havas, Eurotunel, M6 et Altran

VALEURS EN BAISSE

* Société Générale perd 3,5%. L'ensemble du secteur bancaire souffre logiquement de ce qu'il s'est passé ce week-end à Chypre. BNP Paribas recule aussi de 2,8%. Boursorama cède 2,8%. Crédit Agricole abandonne 3%.

* Alcatel-Lucent : perd 2,5% avec Chargeurs et CNP

* ArcelorMittal cède 2,8%. L'aciériste a tenu vendredi une journée des investisseurs, au cours de laquelle il a réaffirmé son orientation pour l'exercice, et a annoncé un nouvel objectif de gains de gestion de 3 milliards de dollars pour fin 2015. Par ailleurs, il a établi une "feuille de route" en vue d'un EBITDA normalisé par tonne de 150 dollars. La direction a confirmé que les principaux éléments de l'optimisation des actifs ont déjà été annoncés et que les mesures lancées fin 2011doivent aboutir à des économies de 1 milliard de dollars, avec plein impact en 2014. Sur le plan des perspectives, ArcelorMittal prévoit une augmentation de la consommation apparente mondiale d'acier de 3 à 3,5% en 2013.

* Vivendi recule de 1,8%. Les analystes de Nomura ne sont plus à l'achat sur Vivendi dont l'objectif de cours a été ajusté de 18 à 17,5 Euros. Nomura adopte donc une recommandation "neutre" en citant plusieurs facteurs défavorables au titre comme le retrait de la mise en vente de l'opérateur brésilien GVT ou un marché français de la téléphonie mobile toujours plus concurrentiel. Au sujet de la mise en vente de Maroc Telecom, Nomura craint que l'opération soit dilutive.

* AXA -1,5% avec Vinci et Steria.

* EADS redonne 1,2% sur des prises de profits après ses sommets. Le mois de mars s'annonce faste pour Airbus en matière de commandes. Après avoir engrangé deux contrats géants auprès de Lufthansa et Turkish Airlines, l'avionneur européen a signé ce matin la compagnie indonésienne Lion Air, conformément aux rumeurs du week-end. Le transporteur a opté pour 234 appareils, qui représentent pas moins de 24 milliards de dollars aux prix catalogue, même si les clients négocient toujours des rabais, qui plus est quand les commandes atteignent cette taille. Le contrat a été signé ce matin au Palais de l'Elysée à Paris, en présence du Président François Hollande

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant