Le CAC 40 finit sur une chute sévère de 3,42%

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

L'indice CAC 40 a perdu 156,99 points à 4.428,51 points, dans un volume d'échanges nourri de 4,7 milliards d'euros. La veille, il avait progressé de 1,09%. Après avoir ouvert à l'équilibre, le marché parisien n'a cessé de creuser ses pertes tout au long de la séance.

"L'ensemble du marché est tiré vers le bas" dans le sillage du secteur automobile qui pâtit partout en Europe du scandale Volkswagen, relève Andréa Tuéni, un analyste de Saxo Banque. Les constructeurs et leurs sous-traitants ont pesé lourdement sur l'indice parisien et au-delà, après l'avertissement lancé par le constructeur allemand sur les premières conséquences financières de sa tricherie aux normes anti-pollution dévoilée aux Etats-Unis.

"Et comme Volkswagen est un industriel majeur et que les marchés sont nerveux depuis déjà plusieurs mois, il n'en faut pas beaucoup plus pour que l'idée d'un ralentissement économique ne se répande, notamment en Allemagne, suite à ce scandale", souligne dans une note le courtier Aurel BGC. A cela s'ajoutent "d'autres zones d'ombres", selon M. Téuni, qui cite notamment "l'incertitude" qui a résulté de la réunion de la banque centrale américaine (Fed) jeudi.

   À lire aussi : notre dossier sur le scandale Volkswagen

La cote parisienne a été sévèrement éprouvée vendredi par les inquiétudes

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant