Le CAC 40 en repli, Vallourec sanctionné

le
0
DR
DR
Le marché parisien subissait quelques prises de bénéfices depuis l'ouverture après avoir progressé sans discontinuer depuis la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi dernier.

Il a en outre atteint un nouveau plus haut depuis juin 2008 en clôture mardi, tout en tutoyant les 4.600 points en séance, ce qui alimentait d'autant la prudence des investisseurs.

"Le mouvement de consolidation sur le CAC 40 n'est guère surprenant aujourd'hui. (...) De nombreux investisseurs avaient des positions vendeuses en approche des 4.600 points qui ont fonctionné", commente Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

Pour les économistes chez Crédit Agricole CIB, "l'appétit pour le risque (...) semble un peu s'éroder" sur les marchés.

Les nouvelles mesures annoncées jeudi par la BCE soutiennent encore les marchés mais la hausse des indices boursiers a du mal à se poursuivre compte tenu de leurs niveaux déjà très élevés.

L'agenda économique est "extrêmement léger aujourd'hui" et "nous pensons que les marchés vont évoluer dans de faibles marges", ajoute Crédit Agricole CIB.

Aucun indicateur économique notable n'étant au programme tant aux Etats-Unis qu'en Europe, les investisseurs vont s'en remettre à des discours de responsables de la BCE, alors que la chancelière allemande Angela Merkel reçoit à 11H00 le président de la BCE Mario Draghi.

Pour M. Dembik, "le reste de la semaine devrait être identique aux trois premières séances: volumes anémiques,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant