Le CAC 40 en net repli

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© Fotolia)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© Fotolia)

La Bourse de Paris cède près de 1% à 15h après avoir cédé plus de 2% dans la matinée. Les investisseurs sont sur la défensive face à la remontée des taux obligataires et faute de progrès notable dans les discussions entre la Grèce et ses créanciers.

Bloc "A lire aussi"

Le marché parisien repassait sous les 5.000 points, revenant à davantage de prudence concernant la Grèce. Les indices boursiers évoluaient toujours avec la Grèce en toile de fond, note le courtier Aurel BGC. En outre, selon lui, il faudra suivre les taux et l'euro, après les mouvements violents de la veille.

La forte tension observée notamment pour le taux d'emprunt de l'Allemagne, qui continuait de progresser jeudi matin mais dans une moindre mesure, pouvait entretenir la prudence des marchés.

Concernant la Grèce, plusieurs déclarations avaient laissé penser aux investisseurs qu'un accord était proche mercredi, mais une réunion tenue dans la soirée à Bruxelles était de nature à tempérer l'optimisme des marchés. La Grèce et ses créanciers ne sont pas parvenus dans la nuit à se mettre d'accord sur les réformes à mettre en place pour débloquer rapidement une tranche d'aide financière, alors même que le pays est à court d'argent.

Il doit rembourser près d'1,6 milliard d'euros au FMI en juin, avec un premier versement de 300 millions d'euros vendredi à propos duquel le Premier

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant