Le CAC 40 en manque de souffle

le
0
L. Grassin
L. Grassin
La banque centrale chinoise est intervenue plusieurs fois cette semaine pour tenter de briser la hausse des taux interbancaires du pays, tendus par des rumeurs faisant état de situations compliquées pour certains fonds d'investissement locaux. Pour ne rien arranger, un mini-vent de panique a soufflé sur le marché des changes hier, alors que les investisseurs ont recommencé à évoquer les impacts, négatifs, de la réduction du plan de soutien économique de la banque centrale américaine sur les pays émergents. Bref, les tensions sont présentes ce matin, avec des baisses marquées en Asie, sauf paradoxalement en Chine où les indices progressent légèrement. L'once d'or a bondi hier, un autre signe de prudence sur les marchés.

WALL STREET

Le marché américain a fini en forte baisse hier soir, après une nouvelle série de publications trimestrielles d'entreprises comprenant eBay, Netflix, McDonald's ou encore Lockheed. Par ailleurs, les derniers chiffres de l'emploi américain ressortent sans surprise et ceux des reventes de logements sont inférieurs aux attentes. Enfin, les investisseurs se sont montrés prudents après les dernières données économiques chinoises... Le DJIA a abandonné 1,07% à 16.197 pts, le Nasdaq a fléchi de 0,57% à 4.219 pts, et le S&P500 a reculé de 0,89% à 1.828 pts.

ECO ET DEVISES

Il n'y aura pas d'indicateurs macroéconomiques aujourd'hui.

La parité euro / dollar atteint 1,3685

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant