Le CAC 40 en légère progression

le
0
L. Grassin
L. Grassin
Les banques centrales des deux pays sont à l'origine de la bonne tenue des marchés asiatiques. La première parce qu'elle est intervenue lundi pour apaiser le marché interbancaire avec des liquidités, la seconde car elle a confirmé sa politique ultra-accommodante et ses objectifs d'inflation. Aux Etats-Unis, les publications d'entreprises restent mitigées, à l'image d'IBM ou de Texas Instruments. Le texan a annoncé la suppression de 1.100 emplois dans ses divisions les moins dynamiques. Ca matin, le suisse ABB a lancé un avertissement à cause de sa branche "Power Systems". Le second du secteur après Alstom hier. Au programme du jour outre-Atlantique, environ 25 publications d'entreprises du S&P500, avec notamment avant l'ouverture Abbott, Allegheny, United Technologies, US Bancorp, Motorola ou Coach, et post-clôture eBay, Netflix, Western Digital, SanDisk ou Jacobs Engineering.

WALL STREET

La place américaine, fermée la veille pour la journée de Martin Luther King, s'est montrée hésitante hier, pour sa reprise de cotations. Il n'y avait pas de statistiques de conjoncture aux Etats-Unis. Les opérateurs ont pris connaissance de nombreuses publications de résultats d'entreprises cotées. Dans l'ensemble, les performances se sont révélées plutôt rassurantes. Un rapport de BofA Merrill Lynch Global Research a malgré tout incité à la prudence concernant la valorisation des actions... En clôture, le DJIA reculait de 0,27% à 16.414

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant