Le CAC 40 en légère hausse

le
0
L. Grassin
L. Grassin

(lerevenu.com) - A 09H37 (07H37 GMT), l'indice CAC 40 prenait 25,89 points à 3.948,98 points. La veille, il avait reculé de 0,43%.

"La journée sera l'occasion de faire le point sur les dynamiques économiques des pays européens avec la publication des indices d'activité économique préliminaires (PMI) du mois de juillet", affirment les économistes de Crédit Mutuel-CIC.

Les investisseurs ont déjà pris connaissance du plus faible recul de l'activité du privé en 17 mois en France. L'indice s'est redressé à 48,8 points contre 47,4 en juin.

De son côté, la contraction de la production manufacturière en Chine en juillet, la plus forte depuis onze mois selon l'indice PMI HSBC publié mercredi, n'a pas empêché les marchés européens de démarrer sur une note positive.

Aux Etats-Unis, ils surveilleront les ventes de logements neufs pour le mois de juin (16H00).

Ces indicateurs "pourraient fournir une direction au marché", qui en manquait ces derniers jours, soulignent les économistes de Crédit Agricole CIB.

Le marché parisien aura alors pris connaissance de plusieurs publications d'entreprises tant en France qu'aux Etats-Unis.

Outre-Atlantique, le géant Apple a annoncé mardi un nouveau recul de son bénéfice net trimestriel, de 22%, à 6,9 milliards de dollars, mais a quand même dépassé les attentes grâce notamment à de bonnes ventes d'iPhone. Au troisième trimestre de l'exercice décalé du groupe (avril-juin), le bénéfice par action, qui fait référence sur le marché, a dépassé de 16 cents la prévision moyenne des analystes, à 7,47 dollars.

En séance, le premier constructeur mondial d'engins de chantier, Caterpillar --qui publie ses résultats du deuxième trimestre-- sera sur le devant de la scène, indique Chris Weston, stratégiste chez IG. L'attention se portera notamment sur "les perspectives du groupe sur la croissance mondiale, américaine et chinoise", ajoute-t-il.

Du côté des valeurs, Danone grappillait 0,35% à 57,6 euros après l'annonce d'un "accord stratégique" avec l'américain Starbucks pour lancer ensemble, à partir de 2014, une gamme de yaourts distribuée dans un premier temps aux Etats-Unis.

Thales reculait de 0,46% à 37,9 euros, après l'annonce d'un contrat de près de 300 millions d'euros pour 17 radars aux Emirats Arabes Unis.

Société Générale gagnait 0,29% à 29,59 euros grâce à la cession de sa banque privée au Japon à la banque nippone Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC).

De son côté, Alstom progressait de 2,66% à 26,40 euros, les investisseurs ayant bien accueilli le maintien des perspectives du groupe, dont une croissance organique "modeste" et une marge opérationnelle stable pour l'exercice en cours, après une chute de ses commandes et un recul de son activité d'avril à juin.

Zodiac Aerospace était stable à 107,55 euros, le titre ne réagissant pas à l'annonce d'une levée de 660 millions d'euros supplémentaires pour financer sa croissance, au travers de placements privés obligataires réalisés en Allemagne et en France.

Edenred gagnait 2,35% à 23,26 euros. Le groupe a annoncé un bénéfice net en baisse de 10,7% à 89 millions d'euros au premier semestre.

Theolia progressait (+0,60% à 1,68 euro), profitant du feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF) au projet d'offre publique d'achat (OPA) amicale de la société d'investissement australienne Macquarie sur le producteur français d'électricité éolienne.

Metropole TV perdait du terrain (-2,22% à 13,89 euros), pâtissant d'un bénéfice net de M6 en repli de 22% au premier semestre 2013, le groupe ayant par ailleurs averti que la crise publicitaire risquait d'affecter son chiffre d'affaires sur la seconde partie de l'année.

Akka Technologies plongeait (-7,10% à 24,47 euros). Le groupe a annoncé une croissance de 16,5% de son chiffre d'affaires au premier semestre, à 435,7 millions d'euros, après l'acquisition de la société allemande MBTech.

Foncière des Régions perdait 0,28% à 61 euros. Le groupe a confirmé sa prévision de stabilité du résultat net récurrent pour l'année 2013, après la légère hausse de 0,8%, à 149,3 millions d'euros, enregistrée au premier semestre.

Interparfums (+3,36% à 24,60 euros) progressait après un chiffre d'affaires en hausse de près de 12% hors parfums Burberry, le groupe ayant par ailleurs relevé son objectif annuel de ventes à 320 millions d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant