Le CAC 40 en hausse, en attendant la Fed

le
0
L. Grassin
L. Grassin

(lerevenu.com) - La hausse l'emporte dans les premières minutes de cotations ce mercredi matin, quelques heures avant la très attendue réunion de la Réserve fédérale. L'indice français progresse de 0,20%, à 4.075 points. 

Les investisseurs attendent d'en savoir plus sur l'ampleur de la réduction de l'immense soutien à l'économie américaine et la date de commencement du resserrement... Ils pensent que le détail pourrait être connu ce soir, à 20h00 heure de Paris. L'horaire fait penser que la séance du jour à Paris sera marquée su sceau de l'attentisme, les investisseurs étant peu enclins à prendre des risques. Le tout dernier sondage mené par Bloomberg, conduit auprès de 67 économistes, montre que 42 d'entre eux, soit 62,7%, pensent que le programme de rachat d'actifs sera maintenu à 85 milliards de dollars par mois. Les autres, soit 37,3%, misent sur une réduction plus ou moins importante de la manne à liquidités de la banque centrale.

WALL STREET

Prudence hier sur les marchés américains, avant le verdict monétaire et le communiqué de la Fed. Les opérateurs étaient donc en position d'attente, alors que la cote américaine est demeurée assez proche de ses sommets historiques et que les incertitudes persistent concernant la politique monétaire de la Banque centrale. Le DJIA cédait 0,06% en clôture à 15.875 pts, alors que le Nasdaq perdait 0,14% à 4.024 pts. Le S&P500 a fléchi de 0,31% à 1.781 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, l'IFO allemand de décembre (10h00) sera suivi des derniers chiffres de l'emploi britannique (10h30). Aux Etats-Unis, la banque centrale communiquera sur ses décisions monétaires à 20h00 et tiendra une conférence de presse à 20h30.

La parité euro / dollar atteint 1,3773 ce matin. Le baril de Brent se négocie 108,50$ et le WTI 97,39$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or se traite 1.232$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Schneider (+0,25% à 59,64 Euros) : le conseil d'administration a pris connaissance de l'obtention des autorisations des autorités de concurrence compétentes aux Etats-Unis, dans l'Union Européenne, en Chine, au Canada et au Brésil pour son opération sur Invensys. La prochaine étape sera l'audience de la Cour fixée au 14 janvier 2014 à Londres, préalable à la clôture de l'opération.

* Zodiac Aerospace (+1% à 125,25 Euros) : le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 982,5 millions d'euros, en hausse de +7,9% à données publiées, et de +5,9% à périmètre et taux de change constants, au cours du premier trimestre de son exercice 2013/2014. Il confirme les indications données lors de la présentation de ses résultats annuels. Dans un environnement aéronautique qui reste porteur, le groupe devrait bénéficier de son implication importante dans les nouveaux programmes d'avions civils en cours de développement et de montée en cadence, du développement de son offre retrofit et de la croissance du marché après-vente. Zodiac Aerospace attend un nouvel exercice de croissance organique en 2013/2014.

* JCDecaux (+0,15% à 28,43 Euros) : la société a remporté, suite à un appel d'offres, le contrat des abribus publicitaires de la ville de Paris (2.243.800 habitants intra-muros) pour une durée de 15 ans. JCDecaux va remplacer l'ensemble de son parc de 1.920 abribus (dont 189 non publicitaires) par 2.000 abribus conçus par le designer Marc Aurel.

* Ipsen (+0,35% à 32,66 Euros) : le laboratoire va pouvoir fournir à nouveau Increlex dans l'Union européenne, après que son sous-traitant Lonza eut annoncé qu'il était à nouveau en mesure de produire son principe actif. L'interruption de l'approvisionnement d'Increlex s'est matérialisé mi-juin 2013 aux Etats-Unis et au 3ème trimestre 2013 en Europe et dans le reste du monde. Par ailleurs, le laboratoire a signé avec son homologue Mayoly Spindler un partenariat croisé portant sur leurs activités de médecine générale en France, avec comme chantier principal la mise en place d'une plate-forme commerciale co-pilotée par les deux entreprises. Les deux sociétés vont aussi renforcer leurs positions auprès du pharmacien d'officine, à l'heure où son rôle va croître dans le développement de l'automédication. Dans le cadre de cet accord, chaque entreprise continuera à enregistrer les ventes de ses produits. Le partenariat sera effectif dès janvier 2014.

VALEURS EN BAISSE

* Technip (-8% à 61,69 Euros) : le groupe a tenu hier soir une réunion pour présenter ses perspectives 2014 et 2015. En ce qui concerne le Subsea, il attend, en 2014, un chiffre d'affaires compris entre 4,35 et 4,75 milliards d'euros et des marges solides dès le deuxième trimestre de l'exercice, malgré un premier trimestre bas. Technip table pour 2015, en Subsea, sur un chiffre d'affaires en croissance avec des marges opérationnelles en hausse (chiffre d'affaires supérieur à 5 milliards d'euros avec des marges opérationnelles courantes comprises entre 15 et 17%). Sur le segment Onshore et Offshore, pour l'exercice 2014, le groupe anticipe un chiffre d'affaires compris entre 5,4 et 5,7 milliards d'euros, avec une marge opérationnelle comprise entre 6 et 7%. En 2015, le chiffre d'affaire devrait croître légèrement, et la rentabilité rester stable. Les marges ont de quoi décevoir le marché.

* M6 (-0,20% à 15,27 Euros) : le groupe devrait vendre Mistergooddeal à Darty. Les deux sociétés sont entrées en négociations exclusives. Ces négociations devraient être finalisées dans les prochains mois. Les deux parties visent notamment à ce que l'accord n'ait pas d'impact en trésorerie. Les détails complémentaires seront annoncés ultérieurement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant