Le CAC 40 démarre bien la semaine

le
0
DR
DR
Les premières publications semestrielles des valeurs du CAC40 vont commencer cette semaine, dès demain pour L'Oréal et Accor avant Carrefour jeudi et Publicis vendredi. Outre-Atlantique, en attendant également l'accélération des publications trimestrielles, Wall Street hésite pour le moment, après les nouveaux records historiques de la semaine dernière, et quelques indicateurs économiques mitigés.

ECO/DEVISES

L'agence de notation Fitch Ratings vient de dégrader la note de la France, de 'AAA' à 'AA+', en se basant sur le niveau élevé de la dette publique du pays. La perspective de notation est "stable". L'agence évoque des incertitudes concernant les perspectives de croissance et la persistance de la crise de la zone euro. Le taux de chômage a également bondi à son plus haut niveau depuis 15 ans, soit 10,9% en mai 2013. "Comme l'ont souligné des organismes internationaux tels que l'OCDE, le FMI et la Commission européenne, l'économie française est confrontée à plusieurs difficultés structurelles, en particulier un déclin de la compétitivité et de la rentabilité des entreprises, ainsi que des rigidités persistantes dans le marché du travail et celui des biens et services. Tout ceci pèse sur les perspectives à moyen terme", ajoute l'agence. Fitch était la dernière des trois grandes agences de notation à avoir maintenu le fameux 'AAA' de la France jusqu'ici...

Ceux qui annonçaient un nouveau dérapage de la croissance chinoise par rapport aux prévisions en sont pour leurs frais. Le PIB du pays s'est apprécié de 7,5% au second trimestre 2013, conformément à ce que les économistes anticipaient en moyenne. Il s'agit malgré tout d'un (léger) ralentissement par rapport au trimestre précédent, qui avait vu la seconde économie mondiale croître de 7,7%.

D'après le Département américain au commerce ce lundi, les ventes de détail aux Etats-Unis pour le mois de juin 2013 sont ressorties en croissance de 0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,8% et après une progression de 0,5% en mai. Hors automobile, les ventes de détail de juin n'ont pas évolué, contre +0,5% de consensus. Hors automobile et essence, enfin, ces ventes sont ressorties en léger repli de 0,1%, contre un consensus de +0,3%.

L'indice d'activité manufacturière régionale dit "Empire State" de la Fed de New York pour le mois de juillet 2013 est ressorti à +9,46, contre un consensus de place logé à +5 et un niveau positif de 7,84 points un mois auparavant.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,3042$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 105,9$ et le Brent s'affiche à 108,9$.

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec reprend 5,1%. La période de souscription à l'augmentation de capital s'est terminée vendredi.

* Veolia progresse de 1,9% après une baisse de 0,9% vendredi.

* Carrefour gagne 1,9%. Barclays donne un sérieux coup de pouce au titre quelques jours avant sa publication semestrielle. Le courtier est passé de "pondération en ligne" à "surpondérer" ce matin, en visant 25 Euros contre 20 précédemment, apprend-on sur le marché.

* STM monte encre de 1,9% après avoir déjà affiché un rebond de plus de 3% vendredi.

* Legrand gagne encore 1,6% et enregistre ainsi une quatrième séance consécutive de hausse.

* Capgemini gagne 0,6%. Le Crédit Suisse a relevé ce matin de "neutre" à "surperformance" sa recommandation sur le dossier.

* Faurecia poursuit sa remontée, proche des 20 Euros (+0,4%).

* Peugeot gagne 0,05%. Neuvième séance consécutive de progression pour le titre. PSA Peugeot Citroën et les organisations syndicales du groupe poursuivent leurs négociations destinées à bâtir un nouveau "contrat social" donnant davantage de flexibilité dans le contexte de baisse de la production automobile européenne.

VALEURS EN BAISSE

* Vallourec recule encore de 1,8% après avoir déjà cédé 1,9% vendredi.

* Valeo perd 1,6%. Ces dégagements sont à mettre sur le compte de Goldman Sachs, qui a retiré l'équipementier de sa liste de convictions à l'achat, mais reste positif sur le dossier, valorisé 66 Euros.

* Schneider (-1,2%). D'après le "Sunday Times", l'américain GE pourrait lancer une offre concurrente pour le rachat d'Invensys. Schneider propose 505 pence par action Invensys.

* Air France KLM cède 0,3%. HSBC a dégradé le titre de la compagnie aérienne de "surpondérer" à "neutre" après les chiffres du trafic de juin montrant un fléchissement de la recette unitaire par passager. Le broker qui abaisse ses prévisions de résultats 2013 a également réduit son cours cible de 10 à 7,5 Euros.

* Renault en baisse aussi de 0,2% après un rebond de 1,3% vendredi.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant