Le CAC 40 débute la semaine en fanfare (+3,81%) galvanisé par l'espoir d'un accord sur la Grèce

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

ISIN:FR0003500008:ISIN L'indice CAC 40 a pris 183,24 points, qui lui ont permis de se hisser tout près des 5.000 points à 4.998,61 points, dans un volume d'échanges très étoffé de 6,1 milliards d'euros. Vendredi, il avait grignoté 0,25%. La cote a décollé dès l'ouverture. Après quelques soubresauts à chaque déclaration de responsables européens et à la fin de la réunion des ministres des Finances de la zone euro, elle a bondi de nouveau, grâce aux déclarations du patron de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem. Ce dernier a en effet vu dans les nouvelles propositions faites par Athènes, pour éviter un défaut de paiement qui se rapproche inexorablement, "une chance en vue d'un accord cette semaine".

"Il y a eu beaucoup d'éléments positifs depuis ce matin et le marché pense qu'un accord sera trouvé", a résumé Alexandre Baradez, un analyste de IG France. "Le mouvement est donc très puissant, après deux mois de correction" car "ce qui s'est passé aujourd'hui tranche avec le contexte récent, il y a une tonalité nouvelle dans les déclarations et le marché pense qu'il y a enfin une base de travail suffisamment solide pour progresser", a-t-il développé. "Cette journée marque sans doute un tournant, ce qui ne veut pas dire que les mouvements erratiques vont cesser et que le CAC 40 va désormais monter en ligne droite, mais une étape a été franchie pour s'éloigner un peu du risque systémique",

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant