Le CAC 40 dans le rouge à la mi-journée.

le
0
Euronext à la défense, site praetorium. (© Trading Central)
Euronext à la défense, site praetorium. (© Trading Central)

A 14 h 46, L'indice phare cède -0,38%, ce qui ramène la performance annuelle un peu en-deçà du seuil des +10%.

Chez nos voisins, Londres et Milan cèdent -0,65%, Bruxelles -0,5%, Francfort -1,1%... et l'Euro-Stoxx50 recule de -0,6%.

«Les investisseurs encore présents devant leurs écrans passent les dernières opérations de 'window dressing (habillage de bilan) et sont déjà concentrés sur les enjeux de l'année à venir, à commencer par le pétrole», explique le gestionnaire parisien.

Mais après un rebond mardi soir à New York, les cours du pétrole se sont de nouveau orientés à la baisse mercredi en Asie ce qui pesait sur la cote parisienne.

Le baril de brut léger américain WTI connaît justement un nouvel accès de faiblesse et recule de -2,6% à 36,85 dollars... dans l'attente du chiffre des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis (après le recul surprise de la semaine passée, un chiffre inverse est redouté).

«Cela commence à lasser, mais nous observerons (...) avec intérêt l'évolution du prix du baril de pétrole et les volumes, comme on l'imagine, ne devraient pas être au rendez-vous à la veille du 31 décembre», a noté M. Plassard qui prévoit aussi de suivre avec attention la publication de la masse monétaire M3 de la zone euro (en novembre) ainsi que de nouvelles statistiques concernant l'immobilier américain.

Les États-Unis publieront en effet les promesses de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant