Le CAC 40 dans l'attente dans la BCE

le
0
DR
DR
Les marchés évoluent en effet très peu depuis plus d'une semaine: les yeux des investisseurs sont tous rivés sur l'institution européenne et son président Mario Draghi.

Avec la réunion de jeudi, "le moment tant attendu arrive enfin. La BCE doit tenter aujourd'hui de ne pas décevoir les attentes qu'elle n'a cessé de renforcer depuis plusieurs semaines", résument les analystes de Crédit Mutuel-CIC.

Le suspense est désormais à son comble. Une situation que Mario Draghi a lui-même créé lors de la dernière réunion, en se déclarant "à l'aise" avec l'idée d'une intervention de la BCE en juin.

Depuis, nombre de ses lieutenants ont appuyé ce scénario, suggérant que la BCE dispose de divers moyens pour lutter contre les pressions déflationnistes qui menacent d'annihiler la reprise de la zone euro. Même la puissante banque centrale allemande, rétive par nature au soutien monétaire, a donné des signes d'approbation.

Dès lors, "il est temps pour la BCE de tenir parole", expliquent les économistes du Crédit Agricole CIB. D'autant que l'inflation a encore ralenti en zone euro au mois de mai, ce qui facilite encore la tâche de la banque centrale, remarquent-ils.

La grande majorité des observateurs attend a minima une baisse des taux (de refinancement et de dépôt) de la part de la BCE.

Mais "le conseil des gouverneurs a encore d'autres options pour surprendre le marché, incluant une baisse de taux plus importante que prévu, une communication sur de futures actions

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant