Le CAC 40 commence la semaine avec une baisse de 1,75%

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© L. Grassin)

La Bourse de Paris a terminé nettement dans le rouge, principalement pénalisée par les incertitudes entourant la Grèce qui ne parvient toujours pas à s'entendre avec ses créanciers. L'indice CAC 40 a perdu 85,83 points, à 4.815,36 points, dans un volume d'échanges assez nourri de 4,0 milliards d'euros. La séance précédente, il avait déjà perdu 1,41%. Le marché parisien a passé la totalité de la séance en baisse, creusant même ses pertes dans l'après-midi au point de lâcher près de 2%.

"Le principal problème pour le marché est l'instabilité et l'incertitude véhiculées par les discours sur la Grèce, ce qui se traduit par une importante baisse des indices", résume Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale de Oddo Securities. La Grèce, au lendemain d'un week-end où les négociations avec ses créanciers ont tourné court, aurait finalement fait un pas dans leur direction, mais ne semble plus vouloir bouger, déterminée à "attendre patiemment qu'ils se rallient au réalisme".

Bloc "A lire aussi"

Sans accord, la probabilité d'un défaut va augmenter puisque le pays doit rembourser 1,6 milliard d'euros au FMI fin juin. Le marché est pénalisé par l'absence de visibilité et le fait que "l'incertitude peut durer encore un peu de temps", explique M. Jacoby. Mais, selon lui, les investisseurs n'intègrent pas encore la

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant