Le CAC 40 clôture en nette hausse

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Les choses vont en effet beaucoup mieux depuis la correction de la semaine dernière liée aux craintes d'un prochain resserrement des injections de liquidités de la part des banques centrales.

Le secteur bancaire en particulier était bien orienté alors que l'Italie a émis ce matin 2,5 Milliards d'euros d'obligations à échéance 2014 (à coupon zéro) à un taux moyen de 1,113%, soit un plus bas jamais atteint.
Wall Street grimpe aussi ce mardi, après une pause de trois jours (la cote américaine était fermée hier pour le "Memorial Day"). Les investisseurs semblent rassurés par les commentaires des banquiers centraux européens et japonais, qui se sont engagés à maintenir leur action. Aux Etats-Unis, l'agenda économique est plutôt chargé, tandis que les fusions et acquisitions confirment leur retour.

ECO ET DEVISES

L'indice de confiance des Américains mesuré par le Conference Board a agréablement surpris, puisqu'il atteint un sommet de cinq ans ! Le DJIA rebondit de 1,33% actuellement à 15.507 pts, alors que le Nasdaq s'adjuge 1,41% à 3.508 pts.

L'indice S&P Case-Shiller américain représentant l'évolution des prix de l'immobilier dans les 20 principales zones métropolitaines a grimpé de 1,1% en mars, en comparaison du mois antérieur, ajusté des variations saisonnières, contre un consensus de +1%. Hors ajustements saisonniers, cet indicateur a progressé de 1,4% par rapport au mois précédent. En glissement annuel et hors ajustements, il a augmenté de 10,9% sur un an.
Cette progression de 10,9% observée entre mars 2012 et 2013 représente la plus forte hausse sur 12 mois depuis avril 2006. Le consensus était de 10,2% de croissance.

L'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois de mai 2013, mesuré par le Conference Board, s'est établi à 76,2 (!), contre seulement 71,5 de consensus de place et 69 pour la lecture révisée d'avril. Ainsi, l'indice de confiance revient sur son meilleur niveau depuis février 2008. L'indice de la situation présente, quant à lui, est au plus haut depuis mai 2008.

L'indice de confiance des investisseurs institutionnels mesuré par State Street pour le mois de mai 2013 est ressorti à 94,8, contre 93 pour le mois d'avril (données révisées). Rappelons que l'indice doit dépasser les 100, pour signaler une demande orientée vers le risque supérieure à la demande de sécurité. Les indices européen et asiatique s'établissent respectivement à 93,3 et 86 en mai, alors que l'indicateur nord-américain se monte à 102,5.
L'euro campe ce soir au-dessus des 1,29/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

* Alcatel-Lucent : rebondit de plus de 6% avec Stentys, alors que NYSE Euronext reprend 5%

* TF1 : +4% suivi de Haulotte

* Le secteur bancaire est dans le haut du palmarès avec Natixis (+3,5%), Société Générale (+3%), BNP Paribas en hausse de 2% et Crédit Agricole de 2%. AXA gagne 3%

* Scor : +3% avec BIC, EADS, Air France KLM, BULL

* Renault reprend 3,5% malgré les prévisions toujours très prudentes de Carlos Ghosn sur l'avenir du secteur automobile européen.

* SEB : +2,5% avec PPR, Ubisoft, Eiffage, Saint-Gobain

* Peugeot rebondit aussi de 2,5% à la veille de la première réunion de négociations du groupe avec les syndicats au sujet de la compétitivité des usines françaises, comme l'a déjà fait Renault. Un nouveau bras de fer s'engage donc avec les syndicats qui n'ont pas encore vraiment digéré la fermeture de l'usine d'Aulnay. En prenant l'exemple du résultat des négociations chez Renault, l'issue pourrait cependant permettre une flexibilité industrielle bienvenue pour mieux gérer la faiblesse actuelle de la demande européenne de voitures.

* L'Oréal progresse de 2%, toujours soutenu par les rachats d'actions du groupe.

* Technip : +2%. Le groupe va fournir la nouvelle unité de calcination de coke d'Abu Dhabi Oil Refinery, qui fait partie du projet Carbon Black & Delayed Coker situé à côté de la raffinerie Ruwais de Takreer, aux Emirats Arabes Unis. La société d'ingénierie classe ce contrat dans la catégorie "significatif", c'est-à-dire de 50 à 100 millions d'euros. Le contrat devrait s'achever au dernier trimestre 2015.

* STMicroelectronics gagne 1,6%. ST Ericsson a procédé à la cession des droits de propriété intellectuelle et des actifs de son activité de connectivité mobile Global Navigation Satellite System (GNSS). La co-entreprise entre Ericsson et STMicroelectronics, en cours de démantèlement, précise que l'acheteur est une "société de semiconducteurs de premier plan". Environ 130 personnes, basées à Daventry au Royaume-Uni, à Bangalore en Inde et à Singapour devraient rejoindre l'acquéreur à la clôture de la transaction. La finalisation reste soumise aux conditions usuelles. Elle devrait intervenir d'ici le mois d'août prochain. ST-Ericsson estime que le produit de la vente, combiné à l'absence de coûts de restructuration salariaux et autres charges de restructuration liées, permettra de réduire les besoins de trésorerie de la coentreprise d'environ 90 millions de dollars.

* GDF SUEZ se contente d'une hausse de 0,8%. Le groupe va prendre 9% du capital du gazoduc Nabucco West auprès du groupe autrichien OMV, a annoncé cette nuit ce dernier. La finalisation de l'opération est encore soumise à quelques conditions et devrait avoir lieu au second semestre de l'exercice en cours. Les deux entreprises ont convenu de ne pas divulguer le montant de la transaction. Nabucco West est un gazoduc qui doit connecter l'Autriche à la Turquie, en traversant la Bulgarie, la Roumanie et la Hongrie. Son accouchement a été long et douloureux. Le capital de la société de contrôle est réparti entre BEH, Botas, FGSZ (MOL Group), Transgaz et OMV, qui a récemment racheté les parts de RWE.

VALEURS EN BAISSE

* Lagardère revient juste sous les 20 Euros après le détachement du dividende exceptionnel de 9 Euros promis par le management. Plusieurs analystes ont ce matin adapté leurs objectifs de cours. C'est le cas de Natixis, dont l'objectif passe de 30,40 à 21,40 Euros, pour une recommandation "neutre". CM-CIC Securities passe de son côté de "accumuler" à "conserver", avec un objectif ajusté à 21,50 Euros.

* IPSOS : -1,5% avec Pages Jaunes

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant