Le CAC 40 clôture en nette baisse après le crash d'un avion en Ukraine

le
0
DR
DR

L'indice CAC 40 a perdu 52,94 points à 4.316,12 points, dans un volume d'échanges faible de 2,9 milliards d'euros. La veille, il avait bondi de 1,48%.

La cote a reculé dès l'ouverture, ne parvenant pas à poursuivre son rebond de la veille. La place est restée dans le rouge toute la journée, mais l'annonce du crash lui a brusquement fait perdre près de 40 points juste avant la clôture.

"La question est maintenant de savoir ce qui s'est réellement passé pour cet avion, mais il est clair que c'est ce qui a fait vraiment basculer la cote", a estimé Renaud Murail, un gérant de Barclays Bourse.

L'avion, parti d'Amsterdam pour Kuala Lumpur, s'est écrasé dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, dans une zone contrôlée par les séparatistes prorusses, selon l'administration locale.

La Bourse de Paris "ne regardait pas trop de ce côté jusque là dans la séance, mais cela a été l'élément exogène qui est venu se greffer à une tendance déjà un peu fébrile", a-t-il ajouté.

Depuis lundi, en effet, la Bourse clôture chaque jour sur une tendance nettement différente de la précédente. La volatilité est en outre exarcerbée par la faiblesse du volume des échanges en période estivale.

"La Bourse de Paris est en effet entrée dans une phase délicate, assez volatile, sans réel catalyseur ni pour rebondir, ni pour s'enfoncer vraiment", a observé Renaud Murail.

"Depuis mi-juin, globalement la place descend et la baisse s'est accélérée la semaine dernière

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant