Le CAC 40 clôture en baisse de 3% !

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - LA TENDANCE

En cause : la crise politique qui frappe l'Espagne alors que le chômage continue de grimper dans le pays, et l'incertitude politique en Italie à l'approche des élections législatives. Par ailleurs, les commandes à l'industrie outre-Atlantique sont ressorties sous les attentes. Enfin, les opérateurs restent fébriles avant la réunion de la BCE qui aura lieu jeudi prochain. Sur l'indice parisien, seul le titre Gemalto est parvenu à terminer la séance en territoire positif ce lundi. Le secteur bancaire a en revanche subi de lourdes prises de bénéfices...

ECO/DEVISES

Séance difficile pour le secteur bancaire européen qui entraine avec lui l'ensemble des places boursières du Vieux continent dans le rouge. Le parquet de Trani, spécialisé dans les affaires financières en Italie, aurait ouvert une enquête sur cinq banques étrangères sur une éventuelle manipulation du taux interbancaire Euribor, affirme Reuters qui cite des sources judiciaires. Les banques visées par le ministère public transalpin seraient la Deutsche Bank, Barclays, RBS, HSBC et la Société Générale. L'enquête a été ouverte en juillet après les plaintes d'associations de défense des consommateurs.

Les commandes à l'industrie aux Etats-Unis pour le mois de décembre 2012 ont affiché une belle hausse de 1,8% en comparaison du mois antérieur, qui reste toutefois inférieure à un consensus de +2,4%. Hors transport, ces commandes sont ressorties en augmentation de 0,2% en décembre. Pour le mois de novembre, les commandes totales, qui étaient annoncées stables le mois dernier, ont été revues à -0,3%.

Nouvelle poussée du chômage en Espagne. Le nombre de chômeurs de l'autre côté des Pyrénées a augmenté de 132.055 en janvier (+2,72%), portant le nombre total de personnes sans emploi à près de cinq millions ! Selon les derniers chiffres du ministère de l'Emploi, 4.980.778 personnes étaient ainsi sans emploi à fin janvier, soit le plus haut niveau depuis la création de la statistique en 1996.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,3542$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 96,7$ et le Brent s'affiche à 116$.

VALEURS EN HAUSSE

* Gemalto gagne encore 0,6% et enregistre calmement une cinquième séance consécutive de progression malgré la chute du CAC40 aujourd'hui...

VALEURS EN BAISSE

* Le secteur bancaire chute : Crédit Agricole plonge de 5,4% avec Société Générale (-4,8%), BNP Paribas (-4,4%) ou encore Natixis (-3,9%). Commerzbank a par ailleurs annoncé à la mi-journée avoir essuyé une perte nette de 720 Millions d'euros au quatrième trimestre 2012, plombé par de lourdes dépréciations. La banque allemande va notamment enregistrer une charge de 185 ME liée à la vente de Bank Forum et 560 ME de dépréciations exceptionnelles liées à des impôts différés. Commerzbank a également confirmé qu'elle allait supprimer de 4.000 à 6.000 emplois jusqu'en 2016 dans le but de réduire ses coûts et de redresser son activité de banque de dépôt.

* Nexans est sous pression (-5%) avant la publication jeudi des résultats annuels 2012.

* LVMH recule aussi de 4,2%.

* Peugeot reperd 3,7% alors que le mouvement de grève se poursuit sur le site d'Aulnay.

* Sanofi (-3,3%) a reçu le sésame pour la commercialisation en Europe de Lyxumia (lixisénatide), premier agoniste prandial des récepteurs du GLP-1 en une prise par jour. Il est préconisé dans le traitement des adultes atteints de diabète de type 2 pour le contrôle de la glycémie en association avec des hypoglycémiants oraux et/ou une insuline basale, lorsque ces médicaments, combinés à un régime alimentaire et un programme d'exercices physiques, ne permettent pas d'obtenir un contrôle adéquat de la glycémie.

* Renault perd 3,3%. Après le crossover Captur, Renault vient de dévoiler une nouvelle version de son monospace compact Scénic aux allures de crossover. Renault Scénic XMOD sera présenté en première mondiale le 5 mars 2013 lors du prochain salon de Genève et rapidement disponible à l'essai ensuite. Comme le reste de la gamme Scenic, le XMOD sera fabriqué dans l'usine française de Douai.

* Veolia perd 1,5%. Veolia Propreté a scellé avec le canadien Orbite Aluminae un accord de collaboration mondiale pour le traitement et le recyclage des boues rouges issues de la production industrielle d'alumine, selon le procédé Bayer. Les termes de cet accord prévoient la construction de la première usine de traitement des boues rouges par le procédé breveté d'Orbite.

* Alcatel-Lucent recule de 0,2%. Le gouvernement aurait lancé plusieurs projets afin de sécuriser les brevets d'Alcatel-Lucent, pour éviter qu'ils ne quittent le périmètre en cas de difficultés accrues pour l'équipementier. Le quotidien 'Les Echos' croit savoir que les autorités ont "plusieurs fers au feu", notamment via l'organisme France Brevets, codétenu par l'Etat et la Caisse des Dépôts, qui aurait fait une offre sur le quart du portefeuille avec l'appui de fonds d'investissement. Elle porterait sur l'achat par avance des revenus susceptibles d'être générés par les brevets concernés. Par ailleurs, Bercy s'intéresserait aussi de près aux priorités technologiques d'Alcatel-Lucent, craignant de voir la société centrer ses efforts de recherche et développement sur les marchés américains, qui sont les plus gros pourvoyeurs d'affaires du moment, au détriment des solutions européennes. Selon 'Les Echos', certaines solutions comme "LightRadio", qui prend en compte les contraintes liées aux problèmes d'installation d'antennes relais en Europe, seraient "quasiment à l'arrêt" car les opérateurs américains n'ont pas vraiment de contraintes pour installer de grosses antennes. Le quotidien financier craint cependant que l'activisme du gouvernement ne se heurte à la réalité du terrain : Alcatel-Lucent réalise 40% de ses revenus aux Etats-Unis et 27% seulement en Europe...

* Technip (-0,2%). Le consortium AFCONS Infrastructure, TH Heavy Engineering Berhad et Technip a remporté un contrat de 220 millions d'euros auprès de Oil & Natural Gas Corporation pour son projet de plate-forme Heera Redevelopment en mer d'Arabie, à environ 70 kilomètres au sud-ouest de Mumbai (Inde). La part du groupe français représente 50 millions d'euros. Elle sera réalisée par son centre opérationnel de Mumbai, et portera précisément sur l'ingénierie de l'ensemble et la fourniture des équipements identifiés du projet. Les installations de surface seront conçues pour une installation en "floatover", grâce au système propriétaire d'installation de pont intégré Unideck de Technip. Le projet devrait s'achever au premier semestre 2015. Il s'agira du premier contrat d'ingénierie, fourniture, construction, installation et mise en service ("EPCIC") de Technip en Inde.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant