Le CAC 40 clôture au-dessus des 4500 points, au plus-haut depuis septembre 2008

le
0
(lerevenu.com) - Le marché parisien a passé sa matinée dans le vert avant de flancher brièvement après des inscriptions hebdomadaires au chômage américain en plus fort recul que prévu, alimentant la thèse d'un resserrement de la politique monétaire américaine plus rapide que prévu. Il est toutefois reparti de plus belle lorsque le président de la BCE Mario Draghi a affirmé que son institution était très "à l'aise" avec l'idée de passer à l'action le mois prochain."Le conseil des gouverneurs (de la BCE) est à l'aise pour agir la prochaine fois, mais avant nous voulons voir les projections économiques qui seront publiées début juin", a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion délocalisée à Bruxelles, où la BCE a laissé sans surprise son principal taux directeur inchangé."Les marchés sont dopés par un espoir d'assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne. (...) Le marché est très keynésien sur ce point, il aime toujours qu'on fasse fonctionner la planche à billet. L'argent inondera forcément les marchés et soutiendra les achats d'actions", commente Yves Marçais, vendeur d'actions chez Global Equities.Ce professionnel de marché se montre toutefois prudent."Le mois dernier, la BCE affirmait qu'elle était prête à intervenir +si nécessaire+. Aujourd'hui, elle dit qu'elle est prête à agir +en juin, si nécessaire+. Elle est plus précise sur son calendrier, mais elle garde une réserve", remarque-t-il.Mais

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant