Le CAC 40 cède du terrain sur la semaine et revient à 4400 points

le
0
Le palais Brongniart. (DR)
Le palais Brongniart. (DR)

Après un démarrage à l'équilibre, la cote parisienne n'est pas parvenue à confirmer sa hausse de la séance précédente, creusant ses pertes tout au long de la journée avant de limiter la casse. Wall Street s'est également repliée à l'ouverture, contribuant ainsi à la morosité ambiante.

Le marché a "amplifié une séquence baissière entamée au début de la semaine" dans un "mouvement de yoyo" après la semaine précédente "clairement orientée à la hausse", décrit Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

Les places boursières européennes ont des "difficultés à maintenir leurs gains, contrairement aux marchés américains", poursuit-il.
La baisse est principalement due aux valeurs du secteur financier, tirées vers le bas par les banques italiennes, selon M. Larrouturou, ce qui suffit à "entraîner l'ensemble de la cote dans un mouvement baissier dans un contexte de fragilité du marché", soutient-t-il.

Les investisseurs s'interrogent par ailleurs sur l'avenir de la politique monétaire américaine, à une semaine d'un discours de la présidente de la banque centrale américaine Janet Yellen à la réunion des banquiers centraux de Jackson Hole le 26 août.

La Bourse de Paris a marqué le pas cette semaine, comme ses voisines européennes, faute d'arguments pour aller plus loin et dans l'incertitude quant aux perspectives d'évolution des politiques monétaires des

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant